August 16, 2018 / 7:38 AM / in a month

BOURSE-Nette hausse d'Aegon et NN Group après leurs résultats

AMSTERDAM, 16 août (Reuters) - Les assureurs néerlandais Aegon et NN Group sont en forte hausse jeudi en début de séance après avoir publié leurs résultats trimestriels et figurent parmi les meilleures performances de l’indice AEX de la Bourse d’Amsterdam.

NN gagne 4,08% et Aegon 1,46% après une demi-heure d’échanges, tandis que l’indice AEX progresse de 0,34%.

NN est également l’une des plus fortes hausse de l’indice européen Stoxx 600 ({.STOXX;+PCTCHNG:2}%).

Aegon a fait état d’un bénéfice semestriel de 1,06 milliard d’euros, dépassant légèrement le consensus Reuters qui donnait 1,02 milliard, grâce à des réductions de coûts et à de meilleures marges dégagées aux Pays-Bas. Un an auparavant, le bénéfice était de 1,04 milliard d’euros.

Son ratio de solvabilité “Solvency II” a augmenté de 14 points à 215%.

JPMorgan remarque que l’Europe, l’Asie et la gestion d’actifs ont stimulé le bénéfice et que le ratio “Solvency II” a lui aussi battu le consensus grâce à une génération de capital plus soutenue que prévu.

Pour Bernstein, les résultats prouvent que l’assureur tient ses promesses pour ce qui est de rationaliser ses activités, de réduire les coûts et d’améliorer les retours sur investissements.

NN a lui fait état d’un bénéfice d’exploitation trimestriel en hausse de 25% à 508 millions d’euros, dépassant largement le consensus, qui le donnait à 428 millions.

L’assureur continue de profiter du rachat de son concurrent Delta Lloyd en mai 2017, une opération qui a permis de réduire les coûts de 62 millions au deuxième trimestre, soit de 236 millions en cumulé, NN anticipant 400 millions d’économies au total d’ici 2020.

Le ratio “Solvency II” de NN est parallèlement passé de 213% il y a un an à 223% au deuxième trimestre.

Le bénéfice net a quasiment doublé à 463 millions d’euros et le groupe a annoncé une hausse de 6% du dividende semestriel, à 0,66 euro par action.

NN précise qu’il a conclu le rachat des activités d’assurance vie et d’assurance retraite d’Aegon en République tchèque et en Slovaquie, renforçant sa position dans ces marchés.

Matt Rider, le directeur financier d’Aegon, a dit de son côté que l’assureur envisageait de faire une offre si Vivat, la filiale néerlandaise du chinois Anbang, était vendue cet automne.

Toby Sterling et Bart Meijer Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below