August 2, 2018 / 1:11 PM / in 3 months

Barnier espère un "partenariat ambitieux" avec Londres après le Brexit

BRUXELLES, 2 août (Reuters) - Le négociateur européen sur le Brexit, le Français Michel Barnier, se dit convaincu que les discussions avec Londres peuvent aboutir à un “bon résultat”, respectant les principes de l’Union tout en créant “un nouveau partenariat ambitieux” entre l’UE et le Royaume-Uni.

Dans une tribune publiée jeudi par plusieurs journaux européens, il souligne toutefois que “le plus grand risque lié au Brexit se trouve sur l’île d’Irlande”.

“Nous devons veiller à ce que le Brexit ne crée pas de frontière dure entre l’Irlande et l’Irlande du Nord et à ce que l’accord du Vendredi Saint, qui a apporté paix et stabilité en Irlande du Nord, soit maintenu”, écrit-il.

“Le Royaume-Uni souhaite maintenir la libre circulation des marchandises entre nous, mais pas celle des personnes et des services”, poursuit le négociateur de la Commission européenne.

“Il propose d’appliquer les règles douanières de l’UE sans faire partie de l’ordre juridique de l’UE. Le Royaume-Uni souhaite donc reprendre la souveraineté et le contrôle de sa propre législation, ce que nous respectons, mais il ne peut pas demander à l’UE de perdre le contrôle de ses frontières et de ses lois.”

“Nous sommes déjà d’accord sur 80% de l’accord de retrait”, ajoute Michel Barnier. Sur les autres 20%, il dit espérer un “bon résultat”.

Il rappelle que l’UE a proposé “un accord de libre-échange sans droits de douane et sans restrictions quantitatives pour les marchandises”, ainsi qu’”une coopération douanière et réglementaire étroite” permettant l’accès aux marchés publics.

Sur la sécurité, indique Michel Barnier, “l’UE souhaite une coopération très étroite avec le Royaume-Uni pour protéger nos citoyens et nos sociétés démocratiques”.

“Nous devrons coopérer pour lutter contre la criminalité, le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Nous pourrons coopérer en ce qui concerne l’échange d’ADN, d’empreintes digitales ou des données des dossiers passagers dans le domaine de l’aviation afin de mieux suivre et identifier les terroristes et les criminels.”

“Si le Royaume-Uni le comprend et si nous trouvons rapidement des solutions aux questions en suspens, y compris la solution de dernier recours pour l’Irlande et l’Irlande du Nord, je suis convaincu que le futur partenariat que nous construirons entre l’UE et le Royaume-Uni sera d’une portée et d’une ambition sans précédent”, conclut-il. (Jan Strupczewski; Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below