July 31, 2018 / 7:48 AM / 4 months ago

La France a "bon espoir" qu'ATR puisse livrer ses avions à l'Iran

PARIS, 31 juillet (Reuters) - Le ministre français de l’Economie et des Finances a déclaré mardi avoir “bon espoir” qu’ATR obtienne la permission des Etats-Unis de livrer huit avions régionaux à l’Iran avant le 6 août en dépit des sanctions infligées à Téhéran.

“J’ai bon espoir que les Etats-Unis nous donnent l’autorisation de livrer ces ATR”, a déclaré Bruno Le Maire, interrogé par BFM TV.

“Il y en avait huit qui devaient être livrés avant le 6 août”, a-t-il ajouté, soulignant la “part importante” du chiffre d’affaires que représente pour ATR une telle commande.

Les livraisons des avions à turbopropulseurs ont été interrompues en mai après le retrait des Etats-Unis - qui doivent approuver toute exportation d’avions contenant plus de 10% de composants fabriqués aux Etats-Unis - de l’accord sur le nucléaire iranien et le retour à un régime de sanctions américaines contre la république islamique.

Le groupe détenu à parité par Airbus et l’italien Leonardo avait alerté au début du mois sur le “grave préjudice” de cette décision.

Personne au sein d’ATR n’était disponible dans l’immédiat pour commenter les déclarations de Bruno le Maire.

Celui-ci a exprimé son optimisme pour d’autres secteurs, sans entrer dans le détail.

“Je négocie depuis des semaines avec mon homologue, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, et j’ai bon espoir que nous obtenions sur un certain nombre de sujets qui concernent directement nos PME et nos emplois dans les territoires des ouvertures américaines”, a-t-il dit.

“Je me bats également pour que dans le secteur de la santé, dans le secteur agroalimentaire, qui sont aujourd’hui hors sanction, il puisse y avoir les canaux de financement qui restent ouverts”, a encore déclaré le ministre français.

La France avait sollicité, avec d’autres pays européens, des exemptions aux sanctions américaines pour ses entreprises commerçant avec l’Iran, une demande à laquelle les Etats-Unis ont opposé une fin de non-recevoir. (Simon Carraud avec Cyril Altmeyer, édité par Myriam Rivet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below