July 30, 2018 / 9:01 AM / 3 months ago

Pénicaud dénonce des "rumeurs" après un article sur un contrat Havas

PARIS, 30 juillet (Reuters) - La ministre du Travail Muriel Pénicaud a rejeté lundi comme des “rumeurs” les informations du Canard enchaîné sur de nouveaux soupçons de favoritisme à son encontre lorsqu’elle dirigeait Business France, l’agence de promotion de l’économie française.

Dans son édition du 25 juillet, l’hebdomadaire rapporte que les magistrats du pôle financier qui enquêtent sur le financement d’une coûteuse soirée autour d’Emmanuel Macron en janvier 2016 à Las Vegas ont demandé à mener des investigations sur un autre contrat entre le groupe Havas et Business France pour un montant de 13,2 millions d’euros.

Muriel Pénicaud, qui fut directrice générale de Business France de janvier 2015 à mai 2017, a été entendue en mai dernier en tant que témoin assisté dans le premier dossier.

“Ça fait quinze mois que je suis ministre du Travail, ça fait quinze mois qu’il y a des rumeurs, des suppositions, des choses fausses”, a-t-elle réagi sur France Inter.

“J’ai pris l’habitude - et je pense que je vais la garder - de ne jamais commenter les rumeurs qu’il y a dans la presse”, a-t-elle ajouté. (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below