July 29, 2018 / 11:55 AM / 4 months ago

Le DG de CBS visé par une enquête interne pour comportement inapproprié

par Répétition titre

29 juillet (Reuters) - Le groupe de télévision et de médias américain CBS a annoncé avoir ouvert une enquête interne concernant des allégations de comportement inapproprié de son directeur général Leslie Moonves, dont le New Yorker a fait dans un article paru vendredi.

Selon le journal, qui a recueilli les témoignages de six femmes, les faits présumés se seraient déroulés sur deux décennies, de 1985 à 2006. Certaines d’entre elles l’accusent de harcèlement sexuel et d’avances non désirées.

Reuters n’a pas pu vérifier de manière indépendante ces accusations contre Leslie Moonves.

“Je reconnais qu’il y a des dizaines d’années j’ai pu mettre certaines femmes mal à l’aise en leur faisant des avances”, dit-t-il dans un communiqué envoyé par mail à Reuters.

“Ce sont des erreurs et je le regrette infiniment”, ajoute-t-il. “Mais j’ai toujours compris et respecté - et respecté le principe - que” non “veut dire” non “et je n’ai jamais abusé de ma position pour nuire ou entraver la carrière de quelqu’un.”

Selon le New Yorker, une trentaine de salariés, anciens et actuels, ont fait état de harcèlement, de discrimination sexuelle ou de représailles pour avoir refusé des avances sexuelles dans l’entrerpise.

CBS a déclaré dans un communiqué prendre chaque allégation très au sérieux mais a estimé que “l’image de notre société donnée par le New Yorker ne reflète pas la réalité d’une grande entreprise qui fait de son mieux pour traiter avec respect et dignité ses dizaines de milliers d’employés.”

Plus tôt vendredi, avant la publication de l’article du New Yorker, CBS avait déclaré qu’à la fin de cette enquête sur le comportement de Leslie Moonves, le conseil d’administration examinerait rapidement les conclusions et prendrait les mesures appropriées.

Ces accusations interviennent alors que Leslie Moonves est engagé dans une bataille pour l’avenir de CBS que National Amusements, son principal actionnaire contrôlé par Shari Redstone et son père Summer, veut fusionner avec Viacom .

Viacom appartient également à la holding familiale des Redstone.

Plus tôt cette année, Leslie Moonves s’est opposé à ce rapprochement, estimant que les perspectives de CBS étaient meilleures sans Viacom.

Un comité d’administrateurs a rejeté en mai une éventuelle fusion avec Viacom et a intenté une action en justice pour priver National Amusements de son contrôle sur CBS.

Le titre CBS a fini en baisse de 6,12% à Wall Street vendredi à 54,01 dollars, tandis que l’action Viacom a pris 4,6% à 29,35 dollars, les investisseurs spéculant que les chances d’une fusion avaient augmenté. (Liana B. Baker Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below