July 28, 2018 / 10:18 AM / 4 months ago

Khan va ouvrir des discussions pour former une coalition

ISLAMABAD, 28 juillet (Reuters) - Imran Khan, dont le parti politique est arrivé en tête des élections législatives organisées mercredi au Pakistan, devrait ouvrir ce samedi des pourparlers avec d’autres mouvements afin de former la coalition dont il aura besoin pour gouverner.

Selon les chiffres communiqués par la commission électorale, le Pakistan Tehreek-e-Insaf (PTI) d’Imran Khan a recueilli 16,86 millions de suffrages, loin devant les 12,89 millions obtenus par la Ligue musulmane du Pakistan-Nawaz (PML-N) de l’ancien Premier ministre Nawaz Sharif, actuellement emprisonné.

Le PTI n’a toutefois obtenu que 116 sièges sur les 272 que compte le parlement pakistanais, ce qui le contraint à rechercher des alliances pour obtenir une majorité. Imran Khan a exclu de négocier avec les deux autres grands partis du pays, dont la PML-N, qu’il accuse d’être corrompus.

Il devra donc se tourner vers les députés religieux et indépendants pour trouver la vingtaine de siège qui lui manquent pour former son gouvernement. (Idrees Ali, Nicolas Delame pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below