July 26, 2018 / 5:19 PM / 4 months ago

Revers pour un traitement du cancer de Bristol-Myers, le titre baisse

par Michael Erman

NEW YORK, 26 juillet (Reuters) - Bristol-Myers Squibb a annoncé jeudi que l’Union européenne allait émettre un avis négatif sur l’utilisation de sa combinaison d’immunothérapie en tant que traitement initial contre le cancer du rein.

Cette annonce fait baisser le titre du laboratoire américain en Bourse de New York malgré un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes et un relèvement de sa prévision annuelle de bénéfice.

L’action Bristol-Myers perd 2,78% à 17h18 GMT alors qu’elle était en hausse en début de séance.

Le laboratoire a dit avoir été informé mercredi de l’avis défavorable sur le point d’être prononcé par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) concernant l’utilisation de l’Opdivo et du Yervoy en thérapie combinée contre le cancer du rein.

Le CHMP dépend de l’Agence européenne des médicaments.

Les autorités américaines ont en revanche approuvé en avril cette combinaison de traitements du cancer du rein à partir des mêmes données que celles soumises à leurs homologues européennes.

“Nous sommes en profond désaccord avec cet avis. Et dans l’intérêt du patient, nous allons chercher à obtenir un réexamen”, a dit Giovanni Caforio, directeur général de Bristol-Myers, lors d’une conférence téléphonique organisée après la publication des résultats trimestriels du groupe.

L’Opdivo est l’une des meilleures ventes de Bristol-Myers et l’un de ses plus importants moteurs de croissance. Il a déjà été approuvé pour le traitement de différents types de cancer, seul ou associé au Yervoy.

Ses ventes ont augmenté de 36%, à 1,63 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros), au deuxième trimestre mais investisseurs et analystes s’inquiètent de la concurrence d’autres traitements en immunothérapie, comme le Keytruda de Merck.

Les analystes s’attendent à ce que les ventes du Keytruda aient dépassé celles de l’Opdivo sur le dernier trimestre. Merck doit publier ses résultats vendredi.

Hors exceptionnels, Bristol-Myers a dégagé un bénéfice trimestriel de 1,01 dollar par action alors que les analystes attendaient 87 cents, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Il a relevé de 20 cents les deux extrémités de sa fourchette de prévision de bénéfice annuel, désormais attendu entre 3,55 et 3,65 dollars par action. (Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below