July 26, 2018 / 9:19 AM / 2 months ago

LEAD 1-Nissan-La chute des ventes US a plombé& le bénéfice du T1

(Actualisé avec précisions, contexte)

YOKOHAMA,26 juillet (Reuters) - Nissan a publié jeudi un bénéfice d’exploitation en baisse de 28,8% au premier trimestrel, plombé par un marché mou aux Etats-Unis où le constructeur pratique rabais et ristournes d’ampleur.

Le bénéfice d’exploitation du deuxième constructeur automobile japonais par le volume des ventes est ressorti à 109,1 milliards de yens (840 millions d’euros) sur la période avril-juin contre 153,3 milliards de dollars un an plus tôt.

Il est légèrement supérieur au consensus de sept analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S qui tablaient en moyenne sur 103,4 milliards de yens.

En Amérique du Nord, premier marché de Nissan, le bénéfice a diminué de 2,6% à 49,5 milliards de yens, accompagnant un recul de 9,5% des ventes aux Etats-Unis.

Le bénéfice dégagé dans cette région est sur la pente descendante depuis ces deux dernières années, Nissan pratiquant des remises promotionnelles lourdes sur des modèles populaires tels que le crossover Rogue pour améliorer ses parts de marché.

La chute de la demande sur la berline Altima, victime du changement de goût du consommateur américain qui se porte sur les gros SUV et pickups, pèse aussi sur la rentabilité.

Mais Nissan a changé son fusil d’épaule sur ce marché qui représente le quart de ses ventes et veut améliorer sa rentabilité en se montrant moins généreux sur les remises.

Ce changement grèvera les ventes locales, surtout au premier semestre, et Nissan anticipe une baisse de 2,9% sur l’exercice clos au 31 mars 2019, anticipant toutefois une meilleure rentabilité dans le même temps.

En Chine, où Nissan veut se développer énergiquement, les ventes ont augmenté de 6,9%, tandis qu’elles ont baissé de 0,8% eu Japon. Globalement, les ventes se sont contractées de 3,0% à 1,31 million de véhicules.

Le partenaire de Renault a maintenu sa prévision d’un bénéfice d’exploitation annuel en baisse de 6,0% à 540 milliards de yens, estimant qu’un renchérissement du yen et qu’une hausse des prix des matières premières devraient compenser la hausse des ventes mondiales de véhicules.

Comme ses concurrents japonais, Nissan se prépare à une éventuelle hausse des droits de douane américains sur les véhicules importés. Nissan assemble 60% environ de tous les véhicules et camions vendus aux Etats-Unis dans deux sites locaux; il importe également des véhicules à partir d’usines situées au Mexique.

Naomi Tajitsu Catherine Mallebay-Vacqueur et Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below