July 25, 2018 / 10:23 PM / 4 months ago

Ford revoit ses prévisions en baisse, souffre en Chine et Europe

par Nick Carey et Ben Klayman

DETROIT, 25 juillet (Reuters) - Ford Motor a revu à la baisse mercredi sa prévision de profit annuel à la suite d’un bénéfice net inférieur aux attentes au deuxième trimestre, le constructeur américain souffrant de ses performances en Chine et en Europe.

La réorganisation en cours des activités du groupe pourrait générer des charges avant impôts de 11 milliards de dollars (9,38 milliards d’euros) sur les trois à cinq prochaines années, a-t-il aussi prévenu.

Ford a en outre décidé de repousser une journée pour les investisseurs prévue en septembre. Cette journée sera reprogrammée lorsque “davantage de détails pourront être partagés” sur la restructuration mondiale du groupe.

Le titre a perdu 2,1% dans les échanges après la clôture à Wall Street.

La prévision de bénéfice ajusté annuel a été abaissée dans une fourchette de 1,30 à 1,50 dollar par action contre 1,45-1,70 précédemment. Les analystes prédisaient un bénéfice annuel de 1,52 dollar par action.

Le bénéfice net au deuxième trimestre a été divisé par près de deux, à 1,07 milliard de dollars, soit 27 cents par action, contre 2,05 milliards (51 cents/action) un an plus tôt.

Cette chute a été en partie due à un incendie dans une usine de l’un de ses équipementiers, qui a perturbé la production de ses pickups, des modèles à succès. Le bénéfice trimestriel a été quasi intégralement réalisé par les ventes en Amérique du Nord de ces pickups, en particulier le F-150, et des SUV.

Les résultats de Ford sont de plus en plus dépendants du F-150.

“Cela a été à l’évidence un trimestre très difficile pour nous”, a commenté le directeur financier, Bob Shanks.

Le PDG Jim Hackett s’est pour sa part déclaré extrêmement mécontent des résultats en Chine et en Europe.

Ford ne parvient toujours pas à faire décoller ses ventes en Chine malgré ses efforts pour y lancer de nouveaux modèles. Sur les cinq premiers mois de l’année, elles ont baissé de 22%.

Il a en outre décidé de ne pas répercuter sur les prix de ses voitures la hausse des droits de douane chinois sur les véhicules importés des Etats-Unis.

Tout cela provoque un “effet boule de neige”, a dit Bob Shanks.

Le constructeur a publié une perte avant impôts de 483 millions de dollars au deuxième trimestre en Chine.

Ford s’attend à subir une perte cette année en Europe, où il se dit décidé à sabrer dans ses coûts tout en se concentrant sur ses modèles les plus rentables.

La hausse des droits de douane, notamment ceux décidés par le président américain Donald Trump sur l’acier et l’aluminium, devrait coûter au constructeur 1,6 milliard de dollars en Amérique du Nord cette année, a dit Bob Shanks. (Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below