July 25, 2018 / 9:08 PM / 4 months ago

LEAD 3-Commerce-USA et Union sur la voie de l'apaisement

(Actualisé avec Juncker)

WASHINGTON, 25 juillet (Reuters) - Le président américain, Donald Trump, a annoncé mercredi s’être entendu avec le chef de l’exécutif européen, Jean-Claude Juncker, pour que les deux blocs travaillent à l’abaissement des barrières commerciales.

“C’est un très grand jour pour le commerce libre et équitable, vraiment un très grand jour”, a-t-il déclaré après avoir rencontré Jean-Claude Juncker.

“Les négociations commencent à peine, mais nous savons très bien là où nous allons”, a-t-il ajouté, s’exprimant au côté du président de la Commission européenne.

“Nous nous sommes entendus aujourd’hui, en premier lieu, pour aller vers une suppression des tarifs (douaniers) et des subventions sur les produits industriels hors-automobile”

“Nous allons également travailler à la diminution des obstacles et à l’augmentation du commerce dans les services, la chimie, la pharmacie, les équipements médicaux, ainsi que dans le soja. (...)Ils vont devenir de gros acquéreurs de gaz naturel liquéfié.”

Les discussions à venir vont permettre de “résoudre” à la fois la question des droits de douane que les Etats-Unis ont décidé d’imposer sur leurs importations d’acier et d’aluminium et celle des mesures de rétorsions décidées par l’Union.

“Je suis venu pour un accord, nous avons trouvé un accord. L’Union continue de défendre le commerce libre et juste”, a réagi Jean-Claude Juncker sur Twitter.

Dans leur communiqué commun, Etats-Unis et Union européenne disent en outre vouloir “unir leurs forces pour protéger les entreprises américaines et européennes contre les comportements commerciaux inéquitables”.

“Nous allons donc travailler plus étroitement (...) à la réforme de l’OMC pour mettre fin aux comportements commerciaux inéquitables, ce qui comprend le vol de la propriété intellectuelle, les transferts forcés de technologie, les subventions industrielles (...).”

Rien ne permettait toutefois de dire dans l’immédiat si les deux parties ont progressé sur un autre point de friction, celui des exportations automobiles européennes qui ne sont pas évoquées dans le communiqué.

Donald Trump menace d’instaurer 25% de droits de douane sur les importations automobile, une mesure susceptible de pénaliser durement des groupes tels que BMW et Volkswagen mais aussi leurs homologues japonais et sud-coréens.

Selon un responsable européen, les Etats-Unis ont toutefois accepté de ne pas instaurer de nouveaux droits de douane sur les importations de voitures et de poids lourds le temps que dureront les négociations.

L’issue de la rencontre a été saluée mercredi par le ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier, qui a évoqué sur Twitter une “avancée” susceptible d’éviter une guerre commerciale et de préserver des millions d’emplois. (Steve Holland, Nicolas Delame pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below