June 9, 2018 / 1:09 PM / 4 months ago

Ecourtant sa présence au G7, Trump fera l'impasse sur les discussions sur le climat

LA MALBAIE, Québec, 9 juin (Reuters) - Donald Trump devrait, ainsi qu’il l’a annoncé, quitter prématurément ce samedi le sommet des pays du G7 au Canada avant la séance de travail consacré au changement climatique et à l’état de santé des océans.

Son départ, quatre heures avant la clôture du sommet, sera une nouvelle illustration des fractures ouvertes au sein du club des nations industrialisées. Le président américain a expliqué qu’il devait préparer son sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ce mardi à Singapour.

Le sommet de La Malbaie, sur fond de politique américaine protectionniste et de nouveaux droits de douane, a viré à la confrontation entre les Etats-Unis et les six autres membres du G7 (Allemagne, Canada, France, Grande-Bretagne, Italie et Japon).

Conséquence de ces divergences, il est improbable que cette réunion du “G6+1” débouche sur une déclaration commune.

Une source au sein de la délégation française a cependant indiqué que les Etats-Unis et l’Union européenne étaient convenus vendredi d’établir un “format de dialogue” sur les questions commerciales.

Les partenaires commerciaux des Etats-Unis sont furieux depuis que Donald Trump a décidé d’imposer au début du mois des droits de douane sur les importations américaines d’acier et d’aluminium en provenance du Canada, de l’Union européenne et du Mexique. Plusieurs pays ont en réponse pris des mesures de rétorsion.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, présent au Québec, s’est dit prêt à se rendre à Washington.

Vindicatif avant son arrivée au Québec, Trump, qui s’était prononcé pour une réadmission de la Russie dans un club dont elle est exclue depuis l’annexion de la Crimée en 2014, s’est montré affable parmi ses pairs du G7, souriant et plaisantant lors de ses différentes apparitions en public, devant les objectifs des photographes.

“Nous allons aboutir à quelque chose. Je pense que cela sera très positif”, a-t-il déclaré sans autre précision lors d’une rencontre bilatérale vendredi avec son homologue français Emmanuel Macron. (Roberta Rampton et Jean-Baptiste Vey Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below