June 8, 2018 / 12:36 PM / 4 months ago

Le chinois Ant Financial boucle un tour de table de $14 mds

par Adam Jourdan et Cate Cadell

SHANGHAI/PEKIN, 8 juin (Reuters) - Ant Financial Services Group, qui possède la principale plate-forme de paiement en ligne en Chine, a annoncé vendredi avoir levé environ 14 milliards de dollars (environ 12 milliards d’euros) lors ce que certains observateurs considèrent comme le plus important tour de table jamais réalisé dans le monde par une entreprise non cotée.

L’opération a permis de renforcer la situation financière de cette filiale d’Alibaba avant une possible introduction en Bourse à Hong Kong et en Chine continentale en début d’année prochaine. Ant n’a lui-même fourni aucun calendrier pour une éventuelle IPO, ni désigné de place financière susceptible de l’accueillir.

Il s’agit du montant le plus élevé jamais obtenu en un seul tour de table, selon Crunchbase, fournisseur de données financières.

Ant n’a pas précisé son niveau de valorisation à la suite de cette levée de fonds mais Reuters avait précédemment rapporté qu’il devrait être valorisé environ 150 milliards de dollars à l’issue de cette opération, ce qui en ferait l’une des plus grosses institutions financières au monde.

Séparé d’Alibaba en 2014 avant l’IPO du géant chinois du commerce en ligne, Ant a joué un rôle de premier plan dans la structuration du secteur des technologies financières en Chine. Il exploite la plus importante application mobile de paiement, Alipay, dans un pays où les transactions s’effectuent de moins en moins avec des moyens physiques. Il propose en outre des services de crédit traditionnel, de micro-crédit et de gestion de fortune.

Ant a précisé dans un communiqué avoir levé des fonds à la fois en dollars et en yuans. La partie en dollars représente plus de 10 milliards de dollars, selon des personnes informées du dossier.

Le fonds souverain de Singapour, GIC, et l’investisseur singapourien Temasek figurent parmi les participants à la levée de fonds en dollars, de même que le fonds américain de capital-investissement Warburg Pincus , a dit Ant.

INTERNATIONALISATION

Le fonds souverain malaisien Khazanah Nasional, l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) et les fonds américains Silver Lake et General Atlantic ont aussi participé, a-t-il ajouté.

“C’est l’entreprise de ‘fintech’ disposant de la position la plus unique au monde”, a dit Ben Zhou, qui a dirigé l’investissement de Warburg Pincus dans Ant.

Les participants à la levée de fonds en yuans sont essentiellement des actionnaires existants, a dit Ant.

Ce dernier a précisé qu’il utiliserait ces fonds pour accélérer l’internationalisation de sa plate-forme Alipay et pour investir dans la technologie financière.

Il espère parvenir à une clientèle de deux milliards de personnes à travers le monde dans les années à venir.

Des documents consultés par Reuters montrent qu’Ant compte tirer d’ici cinq ans 65% de son chiffre d’affaires de ses activités à destination des entreprises, notamment vis-à-vis des banques et des autres institutions financières ainsi que des services de prévention de la fraude.

“Maintenant, avec l’aide de nos partenaires, nous allons accélérer notre stratégie”, a dit son directeur général, Eric Jing. (Avec Julie Zhu et Kane Wu à Hong Kong Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below