June 8, 2018 / 9:11 AM / 4 months ago

BOURSE-Ingenico grimpe, Barclays salue des acquisitions stratégiques

PARIS, 8 juin (Reuters) - Le titre Ingenico signe l’une des plus fortes hausses vendredi à la Bourse de Paris sur un relèvement de recommandation de Barclays, qui juge stratégiquement intéressants les actifs acquis dans les services de paiement compte tenu de la consolidation en cours dans le secteur.

Barclays porte sa recommandation à “surpondérer” contre “pondération en ligne”, avec un objectif de cours de 91 euros contre 78 euros.

A 11h07, l’action Ingenico gagne 4,91% à 71,32, évoluant ainsi à un plus haut d’environ un mois. Le SBF 120 recule de 0,37% au même moment.

“Nous n’avons été de grands fans de la stratégie d’acquisition d’Ingenico, mais le groupe a acquis une série d’actifs intéressants, bien que les prix soient élevés”, reconnaissent les analystes.

Selon eux, les actifs acquis récemment dans le secteur des services de paiement - Easycash, Bambora, Ogone, Global Collect et l’annonce le mois dernier de la création d’une coentreprise avec BS Payone - ont “une valeur stratégique, en particulier dans un marché européen en rapide consolidation”.

Barclays valorise l’activité de solutions de paiement d’Ingenico entre 14 et 16 fois la valeur d’entreprise rapportée au résultat brut d’exploitation (EV/Ebitda) attendu en 2019, soit un niveau comparable à celui des concurrents Worldline et Worldplay en Europe.

La valorisation de cette activité ressort ainsi entre 3,1 milliards et 3,6 milliards d’euros. “A notre avis, il s’agit d’une fourchette d’évaluation juste pour une activité avec un profil de croissance de cette nature”, indique Barclays.

Les analystes de la banque britannique estiment que les activités d’Ingenico dans les solutions de paiement pourraient atteindre une marge d’Ebitda de 18% en 2019 contre 14% actuellement.

En revanche, l’activité de terminaux d’Ingenico offre un profil de croissance moins intéressant pour 2018 alors qu’elle représente encore 57% du chiffre d’affaires du groupe. Elle est valorisée à 4 milliards d’euros par Barclays, un niveau relativement faible.

Les analystes de Barclay indiquent ainsi que leur relèvement de recommandation n’a “rien de gratuit”. “Il existe clairement des risques à court terme; le deuxième trimestre sera à nouveau un trimestre faible”, préviennent-ils. (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below