June 6, 2018 / 6:35 AM / 6 months ago

Tesla confiant pour ses objectifs de production de la Model 3

SAN FRANCISCO, 6 juin (Reuters) - Elon Musk, le PDG de Tesla , s’est dit mardi confiant dans la capacité du groupe à produire 5.000 berlines Model 3 d’ici la fin juin, la cadence étant déjà à 3.500 véhicules par semaine.

“Ces quelques derniers mois ont été les plus horribles que je n’ai jamais eu à connaître (...) mais je crois qu’on y arrive”, a-t-il dit lors de l’assemblée générale du groupe à Mountain View, en Californie.

Peu avant, les actionnaires ont repoussé une proposition visant à séparer les fonctions de président et directeur général, une motion qui visait directement la gouvernance d’Elon Musk alors que le constructeur de voitures électriques est confronté depuis plusieurs mois à des problèmes de production et de trésorerie.

L’action Tesla, en baisse de près de 8% depuis le début de l’année et de 25% par rapport à son dernier plus haut de septembre, s’appréciait de 1% dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street.

Le groupe abordait l’AG sous pression après des mois de mauvaise presse sur des accidents mettant en cause des Tesla, la situation financière du groupe ou les manières de son PDG tweeteur, qui boude les analystes et fustige les journalistes.

Musk a eu du mal à cacher son émotion en prenant le micro pour s’adresser au parterre d’investisseurs.

“A Tesla nous fabriquons nos voitures avec amour”, s’est-il défendu. “Dans beaucoup d’autres groupes, c’est le département du marketing ou de la finance qui décident tout, il n’y a pas d’âme. Nous ne sommes pas parfaits mais nous y mettons notre coeur, notre âme et c’est vraiment important pour nous.”

Le constructeur de la Silicon Valley peine depuis plusieurs mois à augmenter la production de la Model 3, son nouveau modèle sorti en septembre dernier et crucial pour sa rentabilité sur le long terme.

En avril, Tesla sortait moins de 2.270 voitures par semaine, moitié moins que l’objectif de 5.000 promis pour la fin juin.

Elon Musk a réaffirmé que le groupe ne prévoyait pas de nouvelle levée de fonds et il a dit attendre un bénéfice net et une génération positive de cash flow au second semestre.

Le groupe a aussi promis une annonce prochaine sur l’ouverture d’une usine en Chine, à Shanghai.

La motion visant à séparer les rôles de président et de directeur général avait reçu le soutien des sociétés de conseil aux actionnaires Glass Lewis et Institutional Shareholder Services (ISS).

Elon Musk, qui détient 20% du capital de Tesla, a aussi obtenu la reconduction de trois administrateurs qui étaient très critiqués par CtW Investment Group, un fonds actionnaire du groupe, pour leur manque d’indépendance et d’expertise - l’investisseur Antonio Gracias, un proche d’Elon Musk, James Murdoch, patron du groupe de médias et de divertissement Twenty-First Century Fox, et Kimbal Musk, propriétaire de restaurants bio et petit frère du PDG.

“Avec ses sept membres, le conseil d’administration de Tesla est resté pratiquement le même depuis avant l’introduction en Bourse de 2010 (...). D’un pur constructeur de voitures électriques, Tesla est en train d’évoluer en spécialiste des énergies propres. La composition du conseil d’administration doit refléter ces nouvelles priorités”, a écrit CtW Investment dans une lettre diffusée sur son site internet.

Voir aussi :

BREAKINGVIEWS-Tesla shareholders box themselves into corner (Alexandria Sage et Noel Randewich à San Francisco, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below