June 5, 2018 / 2:34 PM / 5 months ago

GB-Feu vert gouvernemental à l'extension de l'aéroport d'Heathrow

par Sarah Young

LONDRES, 5 juin (Reuters) - Le gouvernement britannique a donné mardi son feu vert à la construction d’une nouvelle piste sur l’aéroport de Londres-Heathrow, près de Londres, ouvrant désormais la voie à un vote du Parlement, mais le projet pourrait encore faire face à des obstacles avant son démarrage.

Heathrow, l’aéroport le plus fréquenté d’Europe, est saturé, mais depuis plusieurs décennies son projet d’extension se heurte à l’opposition des riverains et des défenseurs de l’environnement. Même au sein du gouvernement le chantier de 14 milliards de livres (16 milliards d’euros) ne faisait pas l’unanimité, l’actuel ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, ancien maire de Londres, y étant opposé.

Le gouvernement a donné sa bénédiction au projet de construction d’une nouvelle piste, a déclaré le ministre des Transports Chris Grayling, ouvrant la voie aux parlementaires pour se prononcer sur le sujet dans les 21 jours.

Cette troisième piste sera la première à être construite dans l’agglomération de Londres en 70 ans. Elle sera financée par le secteur privé et non par l’Etat britannique.

“L’expansion à Heathrow représente une opportunité unique d’apporter une impulsion de plusieurs milliards de livres à notre économie, de renforcer nos liens mondiaux et de maintenir notre position de leader mondial dans l’aviation”, a déclaré Chris Grayling devant le Parlement.

Pour apaiser les craintes des protestataires, il a déclaré que la nouvelle piste serait livrée conformément aux obligations existantes en matière de qualité de l’air et comprendrait une interdiction de vol de nuit, ainsi qu’une indemnisation pour les résidents et une nouvelle commission de surveillance du bruit.

Une commission indépendante a recommandé Heathrow comme site pour une nouvelle piste en 2015, estimant que l’ajout de capacité procurerait au pays d’importants bénéfices économiques. Le gouvernement a basé une partie de sa politique sur cette infrastructure.

Des patrons et des responsables politiques font valoir qu’une extension de Heathrow est encore plus importante depuis que la Grande-Bretagne a décidé de sortir de l’Union européenne car cet aéroport va permettre de renforcer les liens commerciaux et stimuler la croissance.

Selon une enquête réalisée le mois dernier par le cabinet de recherche ComRes, la plupart des parlementaires ont l’intention de voter en faveur de la troisième piste, qui permettra au Royaume-Uni de rattraper son retard sur ses concurrents européens. Paris et Francfort disposent de quatre pistes et Amsterdam en a six.

L’aéroport d’Heathrow, dont le capital est détenu entre autres par le groupe espagnol Ferrovial et les fonds Qatar Investment Authority et China Investment Corp, devra ensuite obtenir un permis d’urbanisme, avant le premier coup de pioche début 2021 et une entrée en service d’ici 2026.

Des groupes locaux et l’association Greenpeace pourraient cependant essayer de déposer un recours juridique. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below