June 5, 2018 / 1:24 PM / 5 months ago

Bolloré débouté de sa plainte en diffamation contre France 2

PARIS, 5 juin (Reuters) - Le tribunal de Nanterre a relaxé le journaliste Tristan Waleckx et la chaîne de télévision France 2, poursuivis en diffamation par l’homme d’affaires Vincent Bolloré après la diffusion d’un portrait dans l’émission Complément d’Enquête.

Le PDG du groupe Bolloré a déposé plusieurs recours à la suite de la diffusion du portrait qui a été récompensé par le prix Albert Londres.

Le journaliste et la chaîne ont été relaxé sur tous les passages contestés, a-t-on appris auprès de la chaîne de service public.

“Nous en prenons acte mais nous faisons appel”, a déclaré à Reuters l’avocat de Vincent Bolloré Olivier Baratelli.

“C’est un première manche, nous replaiderons devant la cour d’appel de Versailles et le résultat sera peut-être différent”, a ajouté l’avocat qui prévoit de présenter de nouvelles pièces.

“Tristan Waleckx relaxé dans l’affaire Bolloré. La liberté d’informer a gagné!! Trop heureuse pour lui et pour nous tous!!”, s’est félicité sur Twitter Elise Lucet, rédactrice en chef de magazines d’information de la chaîne. (Gwénaëlle Barzic et Emmanuel Jarry, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below