June 5, 2018 / 10:03 AM / 3 months ago

L'Etat britannique a perdu €2,9 mds sur la vente d'actions RBS

LONDRES, 5 juin (Reuters) - Le gouvernement britannique a cédé mardi 7,7% du capital de Royal Bank of Scotland pour 2,5 milliards de livres sterling (2,86 milliards d’euros), enregistrant une perte de plus de deux milliards de livres dans cette opération.

Le gouvernement a vendu les actions au prix de 271 pence chacune, via un placement accéléré auprès d’investisseurs institutionnels organisé dans la nuit de lundi à mardi. Ce prix est deux fois moins élevé que les 502 pence par action payés pour la recapitalisation de la banque à hauteur de 45,5 milliards de livres pendant la crise financière.

“Cette vente représente une étape importante vers le retour de RBS à un actionnariat entièrement privé et met la crise financière derrière nous”, a déclaré le ministre des Finances britannique Philip Hammond.

L’opposition travailliste avait critiqué cette initiative lors de son annonce lundi soir, estimant que les contribuables seraient perdants et que le gouvernement aurait dû attendre davantage.

Le gouvernement devrait vendre le solde de sa participation de 62% dans RBS au cours des prochaines années, probablement suivant le même procédé que la cession de lundi soir, bien qu’il puisse proposer certaines actions au public.

Le titre perdait 3,52% à 270,90 pence à la Bourse de Londres vers 9h50 GMT.

Voir aussi BREAKINGVIEWS-RBS stake sale makes the best of a bad job (Lawrence White et Emma Rumney, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below