June 1, 2018 / 8:30 PM / 4 months ago

France-Rappel de reblochons Chabert élargi, un décès suspect

PARIS, 1er juin (Reuters) - Les autorités françaises ont élargi vendredi le rappel de reblochons produits par la société savoyarde Chabert suspectés d’être à l’origine de cas graves d’infections à Escherichia coli et des analyses sont en cours pour déterminer si le décès d’un jeune enfant est lié ou non à cette épidémie.

Ce nouveau rappel concerne 20 lots de demi-reblochons de 240 grammes vendus sous les marques “Saveur de nos régions”, “Nos régions ont du talent” et Chabert dans des supermarchés Lidl, Leclerc, Auchan et un point de vente Intermarché, précisent les ministères de la Santé et de l’Agriculture dans un communiqué commun diffusé vendredi soir.

S’y ajoutent “tous les fromages entiers ‘Tartiflard’ commercialisés localement en Savoie et Haute-Savoie”, est-il précisé.

Comme les produits concernés par le premier rappel mi-mai , les nouveaux lots ont été fabriqués sur le site de Cruseilles (Haute-Savoie), mais ils ont été découpés et emballés sur un autre site, est-il précisé dans ce communiqué.

Le dernier bilan des autorités sanitaires, diffusé vendredi, recensait au 31 mai six enfants âgés de un à cinq ans ayant consommé du reblochon au lait cru et ayant développé une forme grave d’infection par la même souche bactérienne Escherichia coli O26, un syndrome hémolytique et urémique (SHU).

Cette maladie, généralement liée à la consommation d’un aliment cru ou peu cuit, peut être grave chez le jeune enfant et entraîner une insuffisance rénale aiguë.

Huit cas sont encore en cours d’analyse, à savoir deux enfants de moins de cinq ans ayant présenté des signes de gastroentérite et six autres ayant développé un SHU, dont l’un est décédé.

“A ce jour, on ne peut ni écarter ni affirmer que ces cas de SHU soient liés à la consommation de reblochon : souche non isolée et caractérisée, ou consommation de reblochon incriminé pas encore documentée”, précise l’agence Santé publique France sur son site internet.

Dans leur communiqué, les ministères de la Santé et de l’Agriculture rappellent que, par précaution, le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants, ni par les femmes enceintes ou les personnes immunodéprimées. (Myriam Rivet, édité par Danielle Rouquié)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below