June 1, 2018 / 9:39 AM / 4 months ago

BOURSE-Elior monte, Credit Suisse mise sur une reprise de la marge

PARIS, 1er juin (Reuters) - Le titre Elior bondit vendredi matin à la Bourse de Paris à la faveur d’un relèvement de recommandation de Credit Suisse, qui mise, après les multiples avertissements du groupe, sur un redressement des marges et sur l’amélioration de la gestion du capital.

Les analystes revoient leur conseil à “surperformance” contre “neutre” avec un objectif de cours rehaussé à 18,40 euros contre 13,80 euros.

A 11h30, l’action du groupe de restauration collective gagne 5,69% à 15,05 euros, sa plus forte progression en une séance depuis 2015. L’indice SBF 120 prend 1,17% au même moment.

Depuis son ‘profit warning’ de novembre 2017, qui sera suivi de deux autres avertissements, Elior a perdu plus de 40% de sa valeur en Bourse.

Ces avertissement successifs, dont le dernier date de la mi-mai, ont entraîné une baisse de 33% du consensus des prévisions de bénéfice par action pour 2018, souligne Credit Suisse.

Pour l’année en cours, les analystes tablent sur une marge d’Ebitda de 7,5%, soit la plus faible de l’histoire du groupe à un niveau de 40 points de base inférieur au plus bas de 2009.

Après une telle correction du consensus et de la performance boursière, les analystes jugent qu’il existe une “belle” opportunité d’achat. Ils prévoient une reprise de la marge de 100 points de base entre 2018 et 2020 pour la restauration collective, ce qui les conduit à relever de 19% leur estimation de bénéfice par action pour 2020.

“Nous estimons qu’il est possible d’améliorer la maîtrise du capital compte tenu des faibles ratios de dépenses d’investissement par rapport au chiffre d’affaires, en particulier dans le secteur de la restauration collective”, pousuit l’intermédiaire.

Le redressement attendu des marges et la gestion du capital devraient être les deux points principaux abordés lors de la journée investisseurs prévue le 26 juin, préviennent les analystes de Credit Suisse.

Ces derniers estiment par ailleurs qu’il existe une probabilité de plus en plus grande pour qu’Elior procède à une éventuelle scission entre ses deux pôles d’activités, la restauration collective et la restauration de concession.

Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below