May 31, 2018 / 10:17 AM / 2 months ago

LEAD 1-France/Auto-L'équipementier MGI Coutier devient Akwel

* Un nom pour refléter l’internationalisation et les acquisitions

* Akwelyi signifie “aller de l’avant” en savoyard

* La disparition du nom Coutier ne traduit aucune intention de la famille fondatrice de vendre-Pdt (Actualisé avec précisions et contexte)

par Gilles Guillaume

PARIS, 31 mai (Reuters) - L’équipementier automobile MGI Coutier a annoncé jeudi qu’il allait se renommer Akwel pour refléter son développement à l’international et ses acquisitions récentes.

Le groupe, fondé dans l’Ain en 1972 par la famille Coutier, qui détient toujours 69,7% du capital, n’avait pas changé de nom depuis 1989, année de la reprise par Coutier de la société MGI.

“Ce choix vise vraiment à remettre toutes nos équipes sous une seule et même bannière, et à avoir un nom plus international, donc plus en phase avec notre projet d’entreprise”, a expliqué par téléphone Mathieu Coutier, président du directoire, à Reuters.

“MGI Coutier ne reflétait pas cette dimension internationale parce que le terme Coutier est difficilement prononçable dans de nombreux pays”, a-t-il ajouté

“Akwel” vient du savoyard “Akwelyi”, qui signifie “aller de l’avant”. Le nom a aussi une connotation positive en anglais puisqu’il sonne comme “well”, a expliqué Mathieu Coutier.

Le changement a été adopté mercredi lors d’une assemblée générale extraordinaire. Il sera accompagné de nouveaux supports de communication et d’un nouveau de code de cotation en Bourse.

L’ex-MGI Coutier, qui a racheté l’équipementier américain Avon en 2011 et l’équipementier suédois Autotube en 2014, réalise désormais 36% seulement de ses ventes en France, tandis que le reste de l’Europe, la Russie et l’Afrique pèsent pour 30%, l’Amérique du Nord pour plus de 22% et l’Asie/Moyen-Orient pour plus de 10%.

Fils d’un des trois fondateurs du groupe, Mathieu Coutier a souligné que la disparition du nom familial ne traduisait aucun changement dans les intentions futures des principaux actionnaires.

“Ce qui est très clair pour la deuxième génération, c’est que nous souhaitons poursuivre l’aventure qui a été initiée par nos parents, le nouveau nom n’entre absolument pas dans une logique de vendre le groupe”, a-t-il précisé.

Spécialisé dans les tuyaux pour l’acheminement des fluides ou l’admission d’air, ainsi que dans les mécanismes de capots, coffres et portières, Akwel entend profiter de la demande croissante des constructeurs automobiles pour l’optimisation des systèmes de dépollution, de la gestion thermique et de la masse des véhicules.

Le groupe, dont la capitalisation boursière s’élève à quelque 745 millions d’euros, emploie 11.000 personnes et vise un chiffre d’affaires d’environ 1,2 milliard d’euros à l’horizon 2020, contre un milliard en 2017. (Edité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below