May 30, 2018 / 10:16 AM / 4 months ago

Allemagne-L'inflation de certains Länder dépasse l'objectif BCE

BERLIN, 30 mai (Reuters) - L’inflation de certains Länder allemands a dépassé l’objectif de la BCE en mai, un constat susceptible d’alimenter le débat sur le moment le plus opportun pour la Banque centrale européenne (BCE) de normaliser sa politique monétaire.

Les plus rigoristes au sein de la banque centrale, et parmi eux Jens Weidmann, le patron de la Bundesbank, veulent que le programme d’achats d’actifs de la BCE - dit aussi d’assouplissement quantitatif (QE) - cesse cette année et voient bien les taux commencer à remonter vers la mi-2019.

Les investisseurs ne partagent pas leur avis sur ce calendrier, évoquant un ralentissement de la croissance économique et de la zone euro et les turbulences des marchés dues à la crise politique italienne.

En Rhénanie du Nord-Westphalie, le Land le plus peuplé d’Allemagne, l’inflation annuelle a été de 2,1% en mai contre 1,5% en avril, portée essentiellement par les coûts de l’énergie, des produits alimentaires et des transports.

En Bavière, l’inflation annuelle a grimpé à 2,3%. Elle a également dépassé l’objectif de la BCE, soit un taux un petit peu inférieur à 2%, dans le Bade-Wurtemberg, dans le Brandebourg et en Saxe.

Ces chiffre régionaux laissent anticiper une inflation nationale de 2,2% en mai, dit Nicola Nobile, analyste d’Oxford Economics.

La statistique d’inflation de mai en première estimation sera publiée à 12h00 GMT. Une enquête Reuters donne une inflation annuelle IPCH - c’est-à-dire harmonisée aux normes européennes - de 1,8% en Allemagne en mai.

En Espagne aussi, les pressions inflationnistes sont patentes. La hausse des prix de détail a été en mai la plus vive depuis avril 2017, dépassant également l’objectif de la BCE.

L’inflation annuelle provisoire de mai de la zone euro paraîtra jeudi. Une enquête Reuters la donne à 1,6% après 1,2% en avril.

“La BCE est confrontée à un choc de stagflation classique: inflation en hausse et croissance au ralenti”, explique Nobile, qui pense toutefois que la BCE mettra bien un terme à son programme QE cette année pour éviter des effets de second tour sur l’inflation.

Michael Nienaber Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below