May 29, 2018 / 12:09 PM / 6 months ago

LEAD 1-Iliad casse les prix en Italie avec une offre à 5,99 euros

* Iliad lance une offre mobile unique et sans engagement

* Tarif 4G quasi illimité le plus bas des pays développés-analyste

* Iliad pressé de trouver des relais de croissance (Actualisé avec DG d’Iliad Italie, source et réaction)

par Agnieszka Flak et Gwénaëlle Barzic

MILAN/PARIS, 29 mai (Reuters) - Iliad a engagé sa première offensive en dehors de l’Hexagone en lançant mardi une offre mobile à prix cassés en Italie grâce à laquelle l’opérateur télécoms espère contrebalancer le ralentissement de la croissance sur son marché historique.

Lors d’une présentation devant la presse italienne à Milan, le dirigeant d’Iliad en Italie Benedetto Levi a levé le voile sur une offre sans engagement à 5,99 euros par mois avec l’ambition de conquérir une part “substantielle” du marché.

L’offre, qui sera accessible pour le premier million de clients, inclut notamment les appels et SMS illimités et une enveloppe internet de 30 gigaoctets.

Elle permet également les appels illimités vers une soixantaine de destinations à l’étranger ainsi que les appels et SMS illimités en Europe assortis d’une enveloppe internet de 2 gigaoctets.

En France, l’opérateur propose aujourd’hui deux offres mobiles, la première à 2 euros par mois avec 2 heures d’appel et 50 mégaoctets d’internet et la seconde, illimitée, à 19,99 euros par mois (15,99 euros pour les abonnés à sa Freebox).

“Les gens en ont assez de trop payer (...) des coûts cachés (...) Ça suffit ! La révolution commence aujourd’hui”, a lancé l’énergique dirigeant, qui a dit espérer atteindre rapidement ce premier jalon du million de clients.

L’opérateur fondé et contrôlé par Xavier Niel a réaffirmé qu’il serait en capacité d’atteindre l’équilibre au niveau du résultat d’exploitation (Ebitda) avec une part de marché de moins de 10%.

Le lancement en Italie fait figure de test pour l’opérateur, pressé par les investisseurs de trouver de nouveaux relais de croissance face aux difficultés dans son activité historique dans le fixe en France.

Iliad a traversé mi-mai la pire séance boursière de son histoire avec une dégringolade de 19% après la publication d’une performance décevante au premier trimestre.

Dans un marché italien où les consommateurs sont parfois facturés sur 28 jours au lieu de la totalité du mois ou pour les appels vers leur messagerie, Iliad mise sur un tarif attractif et une offre transparente pour espérer répliquer le succès qu’il a connu en France. Free mobile a conquis près de 14 millions d’abonnés en sept ans, soit 19% du marché.

TOURNANT POUR LE MARCHÉ ITALIEN

En Italie, l’opérateur ne pourra toutefois pas compter sur sa notoriété dans un marché où les prix sont nettement inférieurs à ceux qui étaient pratiqués sur le marché français en 2012. “Si ce n’est pas une surprise pour les investisseurs aujourd’hui, cela doit sûrement en être une pour les consommateurs italiens. Il s’agit du tarif 4G quasi illimité le plus bas de tous les pays développés”, estime Stéphane Beyazian, analyste de Raymond James, dans une note.

Les Italiens dépensent en moyenne entre 15 à 17 euros par mois pour leur mobile pour une consommation internet d’environ 3 gigaoctets, rappelle-t-il, tandis que les offres à bas coûts sur le marché sont autour de 9 à 10 euros mais pour une enveloppe de “data” d’environ 5 giga.

L’analyste estime qu’Iliad devrait atteindre le million de clients d’ici la fin de l’année, pronostiquant une guerre des prix et une érosion des marges de l’opérateur historique Telecom Italia et de ses rivaux Vodafone et Wind Tre, à l’image de la tempête qui a balayé le marché français il y a quelques années.

Ces derniers contrôlent aujourd’hui chacun environ un tiers du marché.

En Bourse, l’action Iliad a effacé ses gains initiaux, dans un marché parisien en nette baisse, et cède 0,67% à 147,55 euros en début d’après-midi.

Iliad n’exclut pas à terme d’élargir ses offres au fixe, a déclaré aux journalistes Benedetto Levi, précisant que le groupe était pour l’instant concentré sur son lancement dans le mobile.

Commercialisée sous la marque Iliad, l’offre est disponible dès ce mardi et accessible sur internet ou via une centaine de points de vente, dont quelques boutiques en propre et des distributeurs implantés dans des centres commerciaux.

Xavier Niel et Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad, n’ont pas participé à la présentation en italien, retransmise en direct sur YouTube et sur Facebook.

Le lancement d’Iliad intervient au moment où l’Italie est en crise politique depuis les élections du 4 mars, ce qui fait flamber le rendement des emprunts d’Etat italiens.

“Iliad va investir dans le pays et créer des emplois directement et indirectement. C’est un signe de confiance dans l’économie italienne”, a-t-on dit de source proche du dossier.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below