May 29, 2018 / 10:19 AM / 7 months ago

Nestlé veut supprimer jusqu'à 500 postes informatiques en Suisse

ZURICH, 29 mai (Reuters) - Nestlé a annoncé mardi envisager de supprimer jusqu’à 500 emplois en Suisse dans le cadre d’une réorganisation de ses activités mondiales dans l’informatique.

Le géant suisse de l’agro-alimentaire, qui prévoit une procédure de consultation avec les salariés concernés, a ajouté qu’aucun de ses sites de production ne serait affecté par ce plan, dont le but est notamment de concentrer le pôle technologique en Espagne.

La filiale Nespresso prévoit aussi de créer des centres opérationnels en Espagne et au Portugal pour tirer parti d’entrepôts existants de Nestlé. Nexpresso veut également bâtir un centre d’opérations en Italie.

“Nespresso a l’intention de proposer des postes dans ces centres aux 80 salariés concernés par le plan proposé”, indique la filiale. Ceux-ci s’ajoutent aux 500 emplois menacés dans l’informatique en Suisse.

Nestlé employait l’an dernier plus de 10.100 personnes en Suisse.

Il a indiqué ce mois-ci vouloir regrouper ses activités de recherche scientifique en une seule unité en Suisse afin d’accélérer le développement de nouveaux produits.

Sous la pression de l’investisseur activiste Daniel Loeb qui réclame un meilleur rendement pour les actionnaires, Nestlé surveille de près ses coûts. (Michael Shields Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below