May 29, 2018 / 9:34 AM / 4 months ago

Ant Financial valorisé $150 mds lors d'une levée de fonds -sources

* Levée de fonds de $10 mds avant une IPO attendue

* GIC, Temasek, Warburg Pincus, principaux investisseurs

* Emission aussi d’environ 7 mds de yuans en actions nouvelles

par Kane Wu

HONG KONG, 29 mai (Reuters) - Ant Financial Services Group, filiale d’Alibaba, a bouclé son dernier tour de table en date en levant 10 milliards de dollars (8,6 milliards d’euros) auprès d’investisseurs internationaux et locaux, a-t-on appris mardi de cinq sources proches du dossier.

Cette levée de fonds valorise à 150 milliards de dollars l’opérateur d’Alipay, la plus grosse plate-forme de paiement en ligne en termes de parts de marché, contre 60 milliards lors de la levée précédente en avril 2016.

Le fonds souverain singapourien GIC et le fonds public d’investissement Temasek Holdings, ainsi que la société de capital-investissement Warburg Pincus figurent parmi les principaux investisseurs, ont ajouté les sources.

Le fonds souverain malaisien Khazanah Nasional est également un investisseur de premier plan, a indiqué l’une des sources.

La société de capital-investissement Carlyle Group et la société de capital-risque Sequoia Capital, qui investissent généralement dans les jeunes pousses en phase de démarrage, ont également participé au tour de table, selon trois sources.

Le financement comprend une tranche séparée d’environ sept milliards de yuans (945 millions d’euros) en actions nouvelles qui n’a pas été finalisée, ont déclaré deux personnes.

Ant, Carlyle, Temasek et Warburg n’ont pas souhaité s’exprimer. Khanazah, GIC et Sequoia Capital n’ont pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaire.

Cette levée de fonds prépare une introduction en Bourse (IPO) très attendue dont le calendrier ni la place de cotation n’ont pour le moment été fixés.

Avec une valorisation de 150 milliards de dollars, l’IPO d’Ant serait l’une des plus importantes au monde. Facebook était valorisé 104 milliards de dollars lors de ses débuts en Bourse il y a six ans et Alibaba, le géant chinois du commerce en ligne, 168 milliards de dollars en 2014.

Un document publié pour la levée de fonds et consulté par Reuters montre qu’Ant prévoit une cotation à la fois en Chine et à Hong Kong en 2019 et la possibilité pour les investisseurs du dernier tour de table de sortir de son capital dans un délai d’un à trois ans. Ant n’a pas souhaité commenter ce document.

La forte demande lors du dernier tour de table a permis à Ant de doubler son objectif de levée de fonds de cinq milliards de dollars annoncé en avril.

Ant, qui s’est scindé d’Alibaba il y a quatre ans lorsque ce dernier s’est introduit à Wall Street, s’est diversifié au fil des ans dans les services de crédit, la gestion d’actifs et les services bancaires en ligne, en plus de la plate-forme de paiement Alipay.

Le bras financier d’Alibaba, qui domine le marché des paiements en ligne en Chine, a également investi dans un certain nombre de startups internet, dont la société chinoise de partage de vélos Ofo, l’entreprise chinoise de livraison de repas Ele.me et la société indienne de paiement PayTM.

Le fonds souverain China Investment, la banque nationale China Construction Bank, le Fonds national chinois de sécurité sociale et de grands assureurs publics du pays détiennent également des participations dans Ant. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below