May 28, 2018 / 8:52 AM / 4 months ago

Avec Valentino, L'Oréal vise la place de n°1 mondial du parfum

PARIS, 28 mai (Reuters) - L’Oréal a annoncé lundi avoir remporté le contrat de licence mondiale pour les parfums et les cosmétiques de la griffe italienne Valentino, grâce à laquelle il espère ravir à l’américain Coty sa place de numéro un mondial du parfum.

La licence de long terme portera sur la création, le développement et la distribution de parfums et de produits de beauté de luxe sous la marque Valentino.

“Avec son sens unique du prestige et de la modernité, Valentino est une marque attractive pour les consommateurs de la génération des “millennials” du monde entier et un parfait complément dans notre portefeuille de marques”, souligne Nicolas Hieronimus, directeur général adjoint de L’Oréal, dans un communiqué.

Les parfums de la marque étaient jusqu’ici fabriqués par l’espagnol Puig, dont le contrat de licence, remontant à 2009, expirait à la fin 2018.

Valentino a précisé avoir décidé de mettre fin à ce contrat d’un commun accord avec Puig, sans donner d’indication sur les modalités financières de cette séparation.

La marque viendra s’ajouter au portefeuille de la division de produits de luxe de L’Oréal, qui compte notamment Lancôme, Saint Laurent et Armani, dont la licence vient d’être prolongée jusqu’en 2050.

“L’Oréal a pour ambition de devenir le numéro un mondial dans les parfums. Cette licence devrait permettre de réaliser cet objectif”, a déclaré une porte-parole du groupe.

Avec notamment Valentino Donna, Valentino Uomo et Valentina, les trois jus les plus vendus de la marque, les ventes au détail des parfums Valentino se sont élevées à 63 millions d’euros en 2017, selon Euromonitor.

Fondée à Rome en 1960, la griffe italienne célèbre pour ses robes de haute couture et son goût pour la couleur rouge, a connu un développement très rapide ces dernières années sous la houlette de ses créateurs Pierpaolo Piccioli et Maria Grazia Chiuri, partie chez Dior (groupe LVMH) en juillet 2016.

Depuis ce départ, Pierpaolo Piccioli assure seul la direction artistique de la marque.

Depuis le rachat de la division beauté de Procter & Gamble et de ses licences Gucci, Hugo Boss ou Dolce & Gabbana, l’américain Coty s’est hissé à la première place du podium mondial du parfum.

L’accord avec L’Oréal entrera en vigueur le 1er janvier 2019 après obtention des autorisations réglementaires éventuelles. (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below