May 27, 2018 / 7:21 PM / 4 months ago

Mattarella dit ne pas être à blâmer pour l'impasse politique en Italie

ROME, 27 mai (Reuters) - Le président italien Sergio Mattarella a déclaré dimanche avoir refusé d’accepter que l’économiste Paolo Savona prenne la tête du ministère des Finances, comme voulu par le Mouvement 5 Etoiles (M5S, populiste) et la Ligue (extrême-droite), parce que celui-ci aurait pu sortir l’Italie de la zone euro.

Cette divergence a bloqué la composition du gouvernement. Le président du Conseil désigné, Giuseppe Conte, a renoncé à former un gouvernement, ce qui rend probable la tenue de nouvelles élections législatives cette année.

Sergio Mattarella a déclaré lors d’une allocution télévisée ne pas être celui à blâmer pour l’impasse politique.

Il a dit avoir joué, en tant que chef de l’Etat, son rôle de garant. Il a proposé des alternatives pour le portefeuille des Finances, mais ses suggestions ont toutes repoussées par le M5S et la Ligue, a-t-il précisé.

Mattarella prendra “rapidement” une décision sur la marche à suivre. Il n’a pas voulu se prononcer sur la tenue ou non d’élections anticipées. (Crispian Balmer, Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below