May 25, 2018 / 11:21 PM / 4 months ago

Des milliers de manifestants anti-FMI se rassemblent à Buenos Aires

BUENOS AIRES, 26 mai (Reuters) - Des milliers d’Argentins ont manifesté vendredi contre la décision du président Mauricio Macri de faire appel au Fonds monétaire international (FMI), qu’ils accusent d’être responsable de la grave crise économique de 2001-2002.

A l’appel de partis de l’opposition, de syndicats, d’organisations des droits de l’homme et d’artistes, les manifestants ont convergé vers l’Obélisque, monument emblématique de la capitale, derrière une barrière proclamant “le pays est en danger”.

Plusieurs manifestations ont eu lieu depuis que Macri a annoncé le 8 mai dernier qu’il avait demandé l’assistance du FMI pour tenter d’éviter une nouvelle crise financière.

Le président argentin a expliqué avoir sollicité le FMI pour stabiliser les finances du pays, quatre jours après la décision de la banque centrale de porter son taux d’intérêt directeur à 40%, un record mondial.

Nombre de ses compatriotes attribuent au FMI les mesures d’austérité qui ont aggravé la crise de 2001-2002 qui a précipité des millions d’Argentins dans la pauvreté après le défaut de paiement de l’Etat sur 100 milliards de dollars de dette.

“Jamais plus le FMI”, pouvait-on lire sur une pancarte brandie vendredi dans la foule. (Nicolas Misculin Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below