May 24, 2018 / 8:23 AM / 6 months ago

CORR-LEAD 1-Deutsche Bank annonce la suppression de milliers d'emplois

(Corrige le nombre de postes supprimés à “plus de 7.000”)

FRANCFORT, 24 mai (Reuters) - Deutsche Bank a annoncé jeudi qu’elle comptait supprimer plus de 7.000 postes à travers le monde, première décision importante de son nouveau patron, dans le cadre d’une vaste restructuration destinée à réduire les coûts et recouvrer sa rentabilité après des années de tentatives infructueuses.

La banque allemande a précisé que ses effectifs seraient ramenés bien en-dessous de 90.000, contre 97.000 actuellement, avec une baisse de 25% dans son activité de vente et trading actions. La plupart des postes visés sont à New York et à Londres.

Après un brusque remaniement de sa direction en avril, Deutsche Bank avait annoncé le mois dernier une réorganisation en profondeur de son activité de banque d’investissement, après trois années de perte, et a dit vouloir se recentrer sur l’Europe et sur son marché intérieur.

“Nous restons attachés à notre banque de financement et d’investissement et à notre présence à l’international – nous sommes inflexibles sur ce point”, a déclaré le président du directoire Christian Sewing dans un communiqué.

“Nous sommes l’alternative de l’Europe sur les marchés financiers et boursiers internationaux. Nous devons toutefois nous concentrer sur ce que nous bien”, a-t-il ajouté.

Ces réductions d’effectifs réduiront l’exposition à l’endettement de la banque d’investissement de 100 millions d’euros, soit 10%, l’essentiel des réductions devant avoir lieu cette année, a indiqué Deutsche Bank.

La banque n’a pas fourni de chiffre précis, mais une source au fait du dossier a indiqué mercredi à Reuters qu’elle envisageait la suppression de 10.000 emplois.

Le groupe a confirmé prévoir des coûts de restructuration de 800 millions d’euros pour 2018.

Ces précisions sur la stratégie de la banque ont été présentées avant son assemblée générale annuelle de ce jeudi.

Les actionnaires, déçus du cours de l’action et de la baisse des revenus de la banque, ont dit qu’ils appelleraient la direction à accélérer le processus de redressement.

Le titre gagnait 0,15% à 10,91 euros à Francfort vers 08h15 GMT après avoir hésité dans les premiers échanges.

L’action a perdu plus de 31% depuis le début de l’année.

Deutsche Bank est également sous la pression des agences de notation. Standard & Poor’s devrait annoncer d’ici fin mai si elle abaisse sa note après l’avoir placée sous surveillance. (Juliette Rouillon et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below