May 23, 2018 / 11:12 PM / 4 months ago

Les USA envisagent des droits de douane sur les voitures

(Nouvelles sources, précisions et contexte)

WASHINGTON, 24 mai (Reuters) - Les Etats-Unis envisagent d’imposer des droits de douane pouvant atteindre 25% sur les voitures importées en invoquant des raisons de sécurité nationale, a-t-on appris mercredi auprès d’un responsable de l’administration Trump et de trois représentants du secteur automobile qui ont été informés de ce projet.

Confirmant une information révélée par le Wall Street Journal, ces sources ont rapporté que le gouvernement fédéral songeait à ouvrir une enquête sur les importations automobiles dans le cadre d’un dispositif juridique, la Section 232 d’une loi de 1962 sur le commerce, qui pourrait conduire à l’instauration de ces droits de douane.

Sur Twitter, Donald Trump a promis une “grande nouvelle prochainement pour nos formidables ouvriers américains de l’automobile”.

“Après de nombreuses décennies d’emplois délocalisés vers d’autres pays, vous avez suffisamment attendu”, a poursuivi le président américain.

Donald Trump a déjà annoncé des droits de douane sur l’acier et l’aluminium en s’appuyant sur cette Section 232, qui autorise le mise en place de protections commerciales au nom de la “sécurité nationale” des Etats-Unis.

Le projet de taxation des importations automobiles est encore au stade de l’ébauche et risque de se heurter à une forte hostilité de la part des partenaires commerciaux des Etats-Unis mais aussi des concessionnaires américains de véhicules importés.

Selon les sources contactées par Reuters, Trump a informé les représentants de l’industrie de l’automobile de son intention d’imposer des droits de douanes de 20 à 25% sur certains véhicules importés lors d’une réunion qui s’est tenue le 11 mai à la Maison blanche.

Le président américain, ajoutent ces sources, a spécifiquement critiqué les constructeurs automobiles allemands.

En mars dernier, Trump avait mis en garde les Européens: “Si l’Union européenne veut encore augmenter ses droits de douane déjà massifs sur les compagnies américaines qui y font du commerce, nous appliquerons simplement une taxe sur leurs voitures qui inondent librement les Etats-Unis”, avait-il écrit sur Twitter.

Les titres General Motors et Ford ont pris respectivement 0,6% et 0,9% après la clôture à Wall Street alors que le titre coté à New York de Fiat Chrysler Automobile (FCA) a perdu 2%.

En 2017, les Etats-Unis ont importé 8,3 millions de véhicules pour une valeur totale de 192 milliards de dollars (environ 165 milliards d’euros). Dans le détail, 2,4 millions ont été importés du Mexique, 1,8 million du Canada, 1,7 million du Japon, 930.000 de Corée du Sud et 500.000 d’Allemagne.

Dans le même temps, les Etats-Unis ont exporté 2 millions de véhicules pour une valeur totale de 57 milliards de dollars (49 milliards d’euros). (Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below