May 22, 2018 / 9:34 AM / 5 months ago

LEAD 1-Emirates NBD rachète à Sberbank la banque turque Denizbank

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

MOSCOU/DUBAÏ, 22 mai (Reuters) - Emirates NBD, la principale banque de Dubaï, a annoncé mardi racheter la banque turque Denizbank à la banque nationale russe Sberbank pour 14,6 milliards de livres turques (2,7 milliards d’euros), réalisant la plus importante acquisition de son histoire.

Emirates NBD avait indiqué en janvier mener des négociations exclusives avec la première banque russe en vue du rachat de ses plus de 99% dans Denizbank, la cinquième banque de Turquie.

Le prix est inférieur aux 3,5 milliards de dollars, soit quelque trois milliards d’euros, payés par Sberbank en 2012 pour mettre la main sur Denizbank, dont le titre chute à la Bourse d’Istanbul.

L’opération a pu aboutir malgré le climat de défiance entre la Turquie et les Emirats arabes unis depuis le soutien affiché par Ankara au Qatar, mis au ban par ses voisins du Golfe qui l’accusent de soutenir le terrorisme.

En mars, le directeur général de Denizbank, Hakan Ates, avait obtenu d’être reçu par le président turc Tayyip Erdogan pour plaider la cause d’Emirates NBD. Une source avait dit à l’époque qu’il fallait y voir le signe que le mécontentement d’Ankara envers les Emirats arabes unis visait le pouvoir politique d’Abou Dhabi et non Dubaï, principal centre financier et commercial du Golfe.

Dans un communiqué, Emirates NBD explique que l’acquisition lui permettra de s’affirmer comme une banque de premier plan au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Turquie.

La banque de Dubaï avait déjà racheté la filiale égyptienne de BNP Paribas et cherchait depuis plusieurs années un point d’entrée sur le marché turc dans le cadre de ses projets d’expansion à l’international.

Denizbank, dont les actifs se montent à 169,4 milliards de livres, possède 751 succursales et agences dont 43 hors de la Turquie.

En plus des Emirats et de l’Egypte, Emirates NBD est présente en Arabie saoudite, en Inde, à Singapour et au Royaume-Uni, et a également une représentation en Chine et en Indonésie.

La transaction devrait être relutive pour les actionnaires d’Emirates NBD dès la première année pleine, a indiqué le directeur général de l’établissement, Shayne Nelson.

L’action Emirates NBD bondit de 7,40% vers 09h20 GMT alors qu’à Istanbul Denizbank chute de 10,33%. A Moscou, Sberbank abandonne 0,47%.

“Un prix de plus de cinq milliards de dollars avait été évoqué dans la presse à grand tirage”, observe le courtier russe Aton dans une note de recherche.

“L’opération pourrait limiter la capacité de Sberbank a augmenter son dividende en 2018, mais elle a le mérite d’améliorer ses ratios de fonds propres et de rentabilité.”

Denizbank était la plus importante filiale étrangère de Sberbank, qui a aussi un réseau de huit banques plus petites en Europe centrale et orientale. Le groupe s’est dit disposer à céder certains de ces actifs s’il en obtient un bon prix. (Vladimir Soldatkine à Moscou et Saeed Azhar à Dubaï, avec les contributions de Christian Lowe, Andrey Ostroukh et Tatiana Voronova à Moscou, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below