May 14, 2018 / 4:01 AM / 5 months ago

Gestion-Les émergents victimes des taux, du dollar et du pétrole-BAML

    PARIS, 14 mai (Reuters) - Les fonds d'investissement
collectifs investis en dettes comme en actions émergentes ont
subi des rachats au cours de la semaine au 9 mai qui rompent
avec l'engouement des investisseurs pour cette classe d'actifs,
montre une étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch
Global Research, publiée vendredi.
    Les fonds dédiés aux actions - toutes catégories confondues
- ont bénéficié de souscriptions nettes à hauteur de 3,6
milliards de dollars (3,01 milliards d'euros) après deux
semaines de quasi-stagnation et ceux spécialisés sur
l'obligataire ont enregistré des sorties nettes limitées de 1,2
milliard de dollars, selon cette étude qui reprend des données
d'EPFR Global, société de recherche spécialisée dans le suivi
des flux de souscription des grandes sociétés internationales de
gestion.
    Les fonds spécialisés sur les actions européennes ont connu
une neuvième semaine consécutive de décollecte à hauteur de 2,0
milliards de dollars sur la période tandis que ceux dédiés aux
actions américaines ont bénéficié d'entrées nettes à hauteur de
4,8 milliards de dollars. Les fonds en actions japonaises ont
enregistré des rachats modestes de 400 millions de dollars. 
    Le mouvement marquant de la semaine a porté sur les actifs
émergents avec les rachats les plus importants en une semaine
sur les fonds en actions depuis août 2017 (-1,6 milliard de
dollars) et une troisième semaine consécutive de sortis sur les
fonds obligataires (62,1 milliards de dollars) pour la première
fois depuis décembre 2016. 
    Les actifs émergents subissent les effets du durcissement
des conditions financières à l'échelle mondiale lié au mouvement
de hausse des taux, d'appréciation du dollar, et d'augmentation
des cours du pétrole, qui pénalise les pays importateurs de
brut, expliquent les analystes de BofA Merrill Lynch. 
    Les fonds investis en métaux précieux, principlament l'or,
ont bénéficié de souscriptions nettes limitées de 600 millions
de dollars dans un contexte géopolitique contrasté entre le
rétablissement par le président américain Donald Trump des
sanctions américaines à l'encontre de l'Iran et la détente des
relations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                      Semaine au 9 mai      2018
 Actions                    +3,6          +125,42
                                         
 Obligataires               -1,2           +50,19
                                         
 Monétaires                +13,09          -40,97
                                         
 Matières premières         +0,69           5,88
                                         
 

 (Marc Joanny)
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below