April 4, 2018 / 11:40 AM / 7 months ago

Consultations en Italie pour la formation d'un gouvernement

par Steve Scherer

ROME, 4 avril (Reuters) - Le président italien Sergio Mattarella a entamé mercredi deux jours de consultations politiques en vue de la formation d’un nouveau gouvernement, un mois après des élections législatives qui n’ont permis de dégager aucune majorité au Parlement.

En vue de former une coalition viable, le Mouvement 5 Etoiles (M5S) anti-système, aujourd’hui premier parti politique d’Italie, a tendu la main à la Ligue, parti d’extrême droite eurosceptique et anti-immigration, et au Parti démocrate (PD) de centre gauche, sorti très affaibli du scrutin du 4 mars.

Si aucun accord n’est possible, de nouvelles élections semblent inévitables à l’automne prochain, cette instabilité politique ne pouvant qu’affaiblir la troisième économie de la zone euro.

Une alliance de droite rassemblant notamment la Ligue de Matteo Salvini et Forza Italia de Silvio Berlusconi est arrivée en tête des élections, devant le M5S qui se présentait seul, et le Parti démocrate.

Mardi soir, le chef de file du M5S, Luigi Di Maio, n’a pas exclu une coalition de gouvernement, évoquant comme partenaires possibles la Ligue et le PD, tout en posant de strictes conditions. Depuis sa création en 2009, le M5S se faisait fort de s’imposer seul, refusant toute alliance assimilée à une compromission.

“Salvini doit choisir entre la révolution et la restauration. En d’autres termes, soit il rompt avec Berlusconi et commence à changer l’Italie, soit il reste avec Berlusconi et ne change rien”, a déclaré mardi Luigi Di Maio lors de l’émission télévisée “Di Martedi”.

“Quant au PD, il doit décider s’il continue à suivre la ligne de Renzi (...), ce qui serait irresponsable”, a-t-il ajouté à l’adresse du nouveau dirigeant du parti de centre gauche, Maurizio Martina.

Luigi Di Maio, au cours de cette émission télévisée, a d’ailleurs rendu hommage au travail de plusieurs ministres démocrates du gouvernement sortant.

REVENU UNIVERSEL, BAISSE DES IMPÔTS

Jusqu’ici, le Parti démocrate, formation de l’ancien président du Conseil Matteo Renzi, a fermé la porte à une alliance avec le M5S.

Du côté de la Ligue, Matteo Salvini répète qu’il restera fidèle à son alliance avec Forza Italia. Il s’est dit prêt à discuter avec le M5S, tout en soulignant qu’il refusait “les veto et les ordres”.

La présidente du groupe Forza Italia à la chambre des députés, Mariastella Gelmini, a proposé que la coalition de droite se tourne vers le Parti démocrate plutôt que vers le M5S.

Maurizio Martina a réagi sur Twitter en dénonçant les tentatives de diviser son parti. “Nous n’entrerons pas dans ce jeu, ceux qui cherchent à nous diviser n’y parviendront pas”, a-t-il assuré.

Un gouvernement de coalition M5S-Ligue aurait de quoi inquiéter les investisseurs. La formation de Di Maio souhaite instaurer un “revenu universel” pour les chômeurs et la Ligue a promis d’importantes réductions d’impôts, ce qui ne correspond guère aux consignes budgétaires de l’Union européenne.

La Ligue réclame l’expulsion des immigrés illégaux et critique l’euro, sachant toutefois que dans la situation actuelle tout accord de coalition ne pourra qu’exclure l’idée d’une sortie de la zone euro.

En cas d’accord, que ce soit avec la Ligue ou avec le PD, Luigi Di Maio entend prendre la tête du gouvernement, en s’appuyant sur un programme commun comparable à celui de la “grande coalition” entre conservateurs et sociaux-démocrates en Allemagne.

Mercredi matin, le président Mattarella a rencontré les présidents de la Chambre des députés et du Sénat, ainsi que l’ancien chef de l’Etat Giorgio Napolitano. Dans l’après-midi, il devait recevoir au palais du Quirinal les dirigeants des petits partis représentés au Parlement. Les chefs des grands partis seront reçus jeudi.

En cas d’échec, le président organisera une deuxième série de consultations courant avril. (Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below