March 7, 2018 / 8:39 AM / 4 months ago

LEAD 1-Rolls-Royce bat le consensus en 2017, prudent pour 2018

(Actualisé avec détails et précisions et cours de Bourse)

LONDRES, 7 mars (Reuters) - Rolls-Royce a annoncé mercredi que les résultats de cette année seraient affectés par les coûts liés à des réparations sur certains moteurs d’avions mais il a confirmé son objectif de réaliser un cash flow d’un milliard de livres (1,11 milliard d’euros) autour de 2020.

A la Bourse de Londres, le titre avance de 11,46% à 925 pence vers 8h20 GMT, plus forte hausse du FTSE et de l’indice paneuropéen Stoxx 600.

Le motoriste britannique, qui a publié un bénéfice imposable en hausse de 25% en 2017 et supérieur au consensus, a dit que le résultat d’exploitation de cette année pourrait être en recul, s’il correspondait aux anticipations les plus basses.

Rolls-Royce va comptabiliser une charge d’environ 340 millions de livres liée au coût de réparation des moteurs actuels, principalement le moteur Trent 1000 équipant le Boeing 787.

Le groupe a noté que 400 à 500 moteurs Trent 1000 étaient affectés par des problèmes d’usure précoce des composants, nécessitant des inspections et une maintenance supplémentaires. Air New Zealand, British Airways, Virgin Atlantic et le japonais ANA Holdings figurent parmi les clients touchés.

Pour 2018, Rolls prévoit un bénéfice d’exploitation ajusté d’environ 400 millions de livres, avec une variation de plus ou moins 100 millions de livres liée à une nouvelle méthode comptable qui modifie la manière dont la société enregistre les bénéfices des contrats à long terme. L’an dernier, le motoriste a dégagé un bénéfice d’exploitation de 321 millions de livres.

Selon les normes comptables précédentes, le bénéfice imposable annuel s’est établi à 1,071 milliard de livres, largement supérieur au consensus qui le donnait à 878 millions et porté par une hausse des livraisons de moteurs d’avion et par la performance de sa division qui conçoit de gros moteurs diesel.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 6% à 16,31 milliards de livres. (Sarah Young Wilfrid Exbrayat et Claude Chendjou pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below