March 6, 2018 / 5:08 PM / 5 months ago

BlackRock, Soros intéressés par l'IPO de DWS par Deutsche Bank-sce

par Tom Sims, Hans Seidenstuecker et Arno Schuetze

FRANCFORT, 6 mars (Reuters) - BlackRock, George Soros et d’importants fonds souverains figurent parmi les investisseurs ayant manifesté leur intérêt pour une prise de participation dans DWS à l’occasion de l’introduction en Bourse de cette filiale de gestion d’actifs de Deutsche Bank , a déclaré mardi une source proche du dossier.

Parmi les fonds souverains intéressés figurent entre autres celui de Singapour, Temasek, et celui d’Arabie saoudite, Public Investment Fund (PIF), a précisé cette source.

Deutsche Bank est en train de finaliser ce projet d’IPO de sa filiale de gestion d’actifs, lancé il y a un an.

Les principaux actionnaires de la banque allemande, la famille royale du Qatar et le conglomérat chinois HNA , devraient en revanche rester à l’écart de l’opération, a poursuivi la source.

DWS cherche des actionnaires de référence mais entend aussi assurer à la liquidité de DWS, d’après cette source.

Des porte-parole de Deutsche Bank, du Qatar et de HNA ont refusé de s’exprimer sur le sujet tandis que les investisseurs potentiels ont préféré ne pas réagir ou n’étaient pas joignables dans l’immédiat.

DOUTES CHEZ LES INVESTISSEURS

Dans le cadre de sa réorganisation destinée à tourner la page de plusieurs années de difficultés opérationnelles et de scandales judiciaires, Deutsche Bank a annoncé en mars 2017 son intention d’introduire en Bourse DWS. Des sources ont déclaré en février à Reuters que la banque allemande prévoyait de céder 25% du capital de sa filiale pour 1,5 à 2 milliards d’euros, sans émission d’actions nouvelles.

Des investisseurs ont toutefois émis des doutes sur le calendrier de cette IPO en raison du pic apparent du cycle économique et de la volatilité accrue sur les marchés financiers.

“L’une des principales inquiétudes des investisseurs concernant DWS est de savoir si le secteur de la gestion d’actifs en général est au sommet du cycle”, a dit une deuxième source proche du projet d’IPO.

Les gérants d’actifs sont confrontés à des pressions sur le niveau de leurs commissions et à des coûts réglementaires croissants, ce qui pourrait peser sur leurs bénéfices futurs. Et ces contraintes sont particulièrement aiguës pour Deutsche Bank.

“DWS sera-t-il capable de réduire les coûts aussi drastiquement que nécessaire?”, a dit cette deuxième source. “Sera-t-il capable de faire une grande opération de M&A intéressante dès lors que DB veut en garder le contrôle?”

Une autre source d’inquiétude parmi les investisseurs tient à la possibilité que Deutsche Bank décide ultérieurement de réduire davantage sa propre participation pour renforcer son bilan.

La fourchette de prix de cette introduction en Bourse devrait être annoncée dimanche, avant la publication du prospectus de l’opération le lendemain.

La cotation de DWS devrait débuter dans la semaine du 19 mars, ont déclaré des sources, en soulignant qu’elle avait été avancée dans l’espoir qu’il n’y aurait pas de nouvelle correction sur les Bourses mondiales d’ici là.

Avec Simon Jessop à Londres et Anshuman Daga à Singapour Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below