March 3, 2018 / 6:16 AM / 8 months ago

RPT-Oscars-Les femmes peut-être à l'honneur après l'affaire Weinstein

(Bien lire “Dunkerque” au §10)

par Jill Serjeant

LOS ANGELES, 3 mars (Reuters) - Les femmes espèrent être à l’honneur et récompensées dimanche aux Oscars qui fêtent leur 90e anniversaire dans un Hollywood en proie au doute où de nouvelles accusations d’inconduite sexuelle contre des réalisateurs, des producteurs ou des acteurs émergent chaque semaine depuis octobre dernier.

Juste avant la cérémonie, une statue a été dévoilée vendredi à Los Angeles pour dénoncer les pratiques du producteur déchu Harvey Weinstein, à l’origine de la crise.

L’humoriste Jimmy Kimmel sera à nouveau le maître de cérémonie et devra équilibrer sa prise de parole entre les affaires d’agression sexuelle, l’humour qu’il devrait à nouveau manier à l’encontre du président Donald Trump et la présentation des oeuvres du 7e Art à récompenser.

“Cette année, la promotion canapé (...) sera le thème de la soirée, des blagues racontées par Jimmy Kimmel aux discours des gagnants qui seront annoncés”, explique Tom O’Neil, fondateur du site internet spécialisé GoldDerby.com

“Il ne pourra éviter le sujet de #MeToo (équivalent de #BalanceTonPorc en français, NDLR) et il devra le traiter avec délicatesse et sensibilité tout en n’ayant pas peur en même temps de le tourner en dérision. Son rôle est très difficile”, ajoute Tom O’Neil.

#MeToo a été complété par le mouvement Time’s Up, fondé début 2018 par des célébrités d’Hollywood.

“La vedette des Oscars cette année est la prise du pouvoir par les femmes. Un film avec une perspective féminine n’a plus remporté le meilleur film depuis ‘Million Dollar Baby’ en 2005”, commente Tom O’Neil.

“Cette année, quatre des neuf films sélectionnés (pour le meilleur film) ont un point de vue féminin. C’est remarquable”, ajoute-t-il.

Le film fantastique “La Forme de l’eau”, distribué par Fox Searchlight, histoire d’amour entre une femme de ménage muette et une créature amphibienne, arrive clairement favori avec 13 nominations, dont celle du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure actrice.

Mais, selon les spécialistes, pour le très convoité Oscar du meilleur film, il faudra compter avec trois autres productions : “Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance”, drame policier distribué également par Fox Searchlight, “Get Out”, film d’horreur sur le thème du racisme distribué par Universal Pictures et “Dunkerque” sur l’évacuation de la ville lors d’un épisode dramatique de la Seconde guerre mondiale, par Warner Bros.

UNE FRANÇAISE EN LICE

Si le film “Lady Bird”, également en compétition pour le meilleur film et pour le meilleur réalisateur, devait l’emporter, sa réalisatrice Greta Gerwig, deviendrait la seconde femme seulement à remporter la statuette de la meilleure réalisatrice en 90 ans. La seule femme à avoir été récompensée dans cette catégorie pour l’instant est Kathryn Bigelow pour “Démineurs” (2009).

Une femme, une Française, est également en lice pour l’Oscar du meilleur film documentaire. Il s’agit d’Agnès Varda, bientôt 90 ans, pour son “Visages Villages” avec l’artiste JR.

“Three Billboards”, où l’actrice Frances McDormand est donnée favorite pour l’Oscar de la meilleure actrice, est considéré comme représentant la colère du mouvement #MeToo et a déjà été primé aux Golden Globe et aux Bafta.

“C’est l’histoire d’une femme en colère contre l’injustice des hommes qui refusent de rechercher l’homme qui a violé et tué sa fille. C’est le thème de ce qui se passe en ce moment à Hollywood”, commente Tom O’Neil.

Selon Dave Karger, correspondant spécialisé pour le site internet IMDB.com, si “La forme de l’eau” a particulièrement séduit les électeurs de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences qui décerne les Oscars, le “Get out” de Jordan Peele apparaît comme un outsider compte tenu de l’originalité de l’angle par lequel il aborde la question du racisme.

Jordan Peele, dont c’est le Premier film, serait le premier Noir à remporter un Oscar du meilleur réalisateur.

“L’an dernier, rappelle Dave Karger, le film qui avait de loin le plus de nominations a fini par perdre le meilleur film pour un film qui parlait plus à l’époque”. C’est en effet le drame “Moonlight”, histoire d’un homosexuel noir qui a remporté l’Oscar du meilleur film alors que la comédie musicale “La La Land” était donnée favorite.

Selon la firme britannique de paris Ladbrokes, la compétition sera particulièrement rude entre “La forme de l’eau” et “Three Billboards”.

Le suspense est en revanche bien moins fort en ce qui concerne les acteurs primés. Frances McDormand est pressentie pour la meilleure actrice et l’acteur britannique Gary Oldman pour son incarnation de Winston Churchill dans “Les heures sombres”. Ce qui pourrait lui rapporter son premier Oscar. (Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below