November 7, 2017 / 5:50 PM / 6 months ago

Manifestation des ouvriers de Dacia contre une réforme fiscale

MIOVENI, Roumanie, 7 novembre (Reuters) - Environ 6.000 ouvriers roumains ont manifesté contre un projet de réforme fiscale du gouvernement mardi à Mioveni, ville qui abrite le siège du constructeur automobile Dacia, marque du groupe Renault .

Cette mobilisation des ouvriers de Dacia, premier exportateur du pays, vient s’ajouter à la contestation soutenue par des associations, des syndicats, des experts et le président centriste Klaus Iohannis.

Les opposants à la réforme font valoir que celle-ci risque de pénaliser l’économie roumaine et d’enfreindre les règles européennes sur le déficit budgétaire.

Le Premier ministre social démocrate Mihai Tudose a déclaré mardi que le gouvernement avait décidé de procéder par ordonnance lors d’une réunion prévue mercredi.

Un projet de décret rendu public la semaine passée montre que le changement voulu par le gouvernement prévoit une réduction de l’impôt sur le revenu de 16 à 10% et une baisse des cotisation sociale qui seraient entièrement compensées par un transfert sur les salariés.

Les employeurs devraient acquitter une taxe de 2,25% sur les salaires et les petites entreprises avec un chiffre d’affaires inférieur à un million d’euros paieraient une taxe de 1% sur leur CA au lieu des 16% actuels sur les bénéfices.

Si ces mesures sont approuvées, elles prendront effet le 1er janvier.

Luiza Ilie et Virgil Oprina; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below