22 septembre 2017 / 19:41 / dans 25 jours

Ottawa va sanctionner Maduro et d'autres Vénézuéliens

OTTAWA, 22 septembre (Reuters) - Quarante responsables politiques vénézuéliens, dont le président Nicolas Maduro, vont être sanctionnés par le Canada, a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères.

“Le Canada ne restera pas silencieux à l‘heure où le gouvernement du Venezuela prive son peuple de ses droits démocratiques fondamentaux”, a déclaré la ministre Chrystia Freeland dans un communiqué.

Les sanctions prévoient notamment le gel des actifs de personnalités visées ainsi que l‘interdiction faite aux Canadiens de commercer avec elles.

Ces mesures sont une “réponse à l‘enlisement du gouvernement du Venezuela dans la dictature”, dit le communiqué.

Face à la dégradation de la crise politique au Venezuela, la Maison blanche a déjà imposé des sanctions individuelles visant Nicolas Maduro et d‘autres responsables du gouvernement tandis que Donald Trump a évoqué une possible option militaire.

Parmi les personnalités visées par les sanctions d‘Ottawa, figure le président Nicolas Maduro ainsi que son vice-président, Tareck El Aissami.

Le Canada est membres du groupe dit de Lima qui s‘est donné pour objectif de trouver des solutions à la crise politique traversées par le Venezuela depuis plusieurs mois et il propose d‘en accueillir une réunion dans les 60 jours à venir. (David Ljunggren, Nicolas Delame pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below