22 septembre 2017 / 17:35 / il y a un mois

Alstom-Siemens-Paris très favorable à un "mariage équilibré"

PARIS, 22 septembre (Reuters) - Les autorités françaises voient “d’un très bon oeil” les discussions entre Alstom et Siemens pour “un mariage équilibré” dans le ferroviaire, a déclaré vendredi une source française.

Alstom a confirmé qu‘il discutait d‘un tel rapprochement et précisé qu‘aucune décision n‘avait été prise.

S‘il advenait, ce rapprochement créerait un groupe extrêmement compétitif dans un marché difficile, a ajouté la source, en soulignant que l‘autre possible choix - un rapprochement Siemens-Bombardier - serait “embêtant”.

Les autorités françaises regardent les choses de près sur l’emploi, les sites, la gouvernance, la recherche et développement et le savoir-faire, a-t-elle précisé.

Selon elle, “les deux sociétés ont vraisemblablement à peu près la même valorisation, donc la répartition du capital devrait être assez équilibrée au final”.

La source a ajouté que l‘actionnariat d‘Alstom étant éparpillé, alors que la division ferroviaire de Siemens est détenue par sa maison mère, la question de voir Siemens passer ou non au-dessus de 50% “n’est pas d’une importance démesurée”.

Sur la question de l‘emploi, les autorités françaises ne sont pas inquiètes mais font attention, a ajouté la source.

“Il s‘agirait d‘un mariage équilibré entre Français et Allemands, les autorités françaises veillent à ce que l‘équilibre soit maintenu”, a-t-elle dit. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below