22 septembre 2017 / 11:09 / il y a un mois

LEAD 1-Carrefour-Nouveau Comex avec un accent mis sur le numérique

(Actualisé avec contexte, cours de Bourse, commentaire d‘analyste)

PARIS, 22 septembre (Reuters) - Carrefour a annoncé vendredi la composition de son nouveau comité exécutif qui doit permettre à son nouveau PDG, Alexandre Bompard, de relancer les ventes du géant français de la distribution, en accélérant notamment son développement numérique.

Le 30 août, sous le coup de piètres performances aussi bien en France qu‘à l‘étranger, le numéro deux mondial du secteur a lancé un avertissement sur ses résultats 2017, une annonce qui s‘était traduite le lendemain par une chute de 13% de l‘action, soit sa plus forte baisse journalière jamais enregistrée.

Alexandre Bompard, venu de chez Fnac Darty et en poste depuis le 18 juillet, s‘est alors engagé, sans détailler son plan, à améliorer à terme la rentabilité et la génération de trésorerie de Carrefour.,

Tout en annonçant qu‘il détaillerait ses mesures “avant la fin de l‘année”, il avait notamment évoqué la nécessité d‘accélérer la transformation digitale et d‘adapter le format des hypermarchés français aux nouveaux comportements des consommateurs et au commerce électronique.

Témoin de l‘importance accordée à ces points, parmi le nouveau comité exécutif de 14 membres figure ainsi Marie Cheval, débauchée de chez Boursorama, la banque en ligne de la Société générale, nommée directrice exécutive “clients, services et transformation digitale”.

S‘agissant de la France, premier marché du groupe, Carrefour a nommé comme directeur exécutif Pascal Clouzard, qui dirigeait depuis 2011 les activités de Carrefour en Espagne et qui, selon les analystes financiers, est l‘architecte de la relance des ventes dans le pays.

Noël Prioux est nommé directeur exécutif Amérique latine (Brésil et Argentine) et il assurera directement, en remplacement de Charles Desmartis, la direction opérationnelle de Grupo Carrefour Brasil, la filiale brésilienne que le groupe français vient d‘introduire en Bourse.

Ces nominations prendront effet le 2 octobre.

QUATRE RECRUTEMENTS EXTÉRIEURS

Outre Marie Cheval, trois autres membres du comité exécutif ont été recrutés à l‘extérieur, à l‘instar du secrétaire général et directeur des ressources humaines du groupe Air France KLM , Jérôme Nanty, qui devient directeur exécutif des ressources humaines pour le groupe et la France.

Laurent Vallée, nommé secrétaire général de Carrefour en août, vient pour sa part du Conseil constitutionnel tandis que Laurent Glépin, directeur de la communication du groupe Fnac Darty, devient directeur exécutif “communication groupe et France”.

Selon un communiqué du groupe, le nouveau comité exécutif aura “pour première tâche la définition et la mise en oeuvre (du) plan de transformation”.

“La nouvelle équipe de direction est composée de managers issus du groupe et de personnalités venant d‘autres horizons et apportant des expertises complémentaires. La constitution de cette équipe est une étape importante qui permettra un meilleur pilotage du groupe”, ajoute-t-il.

A 13h00, le titre Carrefour gagne 0,73% à 16,64 euros à la Bourse de Paris, faisant mieux que l‘indice regroupant les valeurs de la distribution européennes (+0,07%).

“Je note que (Pascal) Clouzard, qui a développé les ventes en ligne en Espagne, est nommé à la tête de la France”, souligne Antoine Parison, analyste chez Brian Garnier.

Cependant, en raison notamment de son plongeon du 31 août, l‘action reste en repli de près de 27,5% depuis le début de l‘année après avoir déjà perdu 14,1% en 2016 contre respectivement -4,3% et -6,7% pour l‘indice sectoriel.

Les investisseurs s‘inquiètent en effet du retard pris par Carrefour dans la mue vers le commerce électronique au moment où le secteur de la distribution est encore sous le choc de la décision d‘Amazon de racheter la chaîne de magasins bio Whole Foods Market pour 13,9 milliards de dollars (11,6 milliards d‘euros).

Les acteurs du marché attendent d‘abord d‘Alexis Bompard qu‘il réussisse là où nombre de ses prédécesseurs ont échoué: l‘amélioration des performances en France, où Carrefour est en difficulté, confronté à la concurrence des distributeurs en ligne et des enseignes bon marché comme Leclerc.

Benjamin Mallet, Dominique Vidalon et Benoît Van Overstraeten, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below