22 septembre 2017 / 09:14 / dans 3 mois

LEAD 1-Adecco veut accélérer avec la reprise mondiale

(Actualisé avec contexte, précisions, commentaire d‘analyste, cours de Bourse)

par John Revill

ZURICH, 22 septembre (Reuters) - Adecco a décidé de mettre l‘accent sur le numérique pour attirer les employeurs à la recherche de conditions d‘embauche plus flexibles, a annoncé vendredi le numéro un mondial du travail temporaire, qui vise une croissance plus soutenue grâce à la reprise économique mondiale.

Le groupe suisse a relevé son objectif de croissance organique, qui devrait désormais atteindre un rythme quatre fois supérieur, au lieu de trois auparavant, à celui de la croissance du PIB mondial d‘ici 2020. Il a également dévoilé une série de mesures d‘économies et d‘investissements dans le numérique en amont de sa journée investisseurs à Londres.

Adecco prévoit notamment la création d‘une plate-forme mobile, développée en partenariat avec la société de services informatiques indienne Infosys, qui permettra de mettre en relation des employeurs et des salariés pour des missions de quelques heures ou à la journée.

Le groupe zurichois a toutefois prévenu que ses investissements dans le numérique et son programme de réduction de coûts retarderaient les améliorations attendues sur la marge opérationnelle en 2017 et 2018. Il estime que ces efforts porteront leurs fruits à partir de 2019.

L‘action perdait 1,25% à 09h09 GMT, plus forte baisse de l‘indice phare de la Bourse de Zurich, lui-même en hausse de 0,04% au même moment.

Adecco entend consacrer 245 millions d‘euros à sa restructuration, ce qui devrait permettre de réaliser des gains de productivité de 250 millions d‘euros par an d‘ici à 2020.

Les économies de coûts devraient améliorer la marge bénéficiaire d‘exploitation d‘un point de pourcentage d‘ici 2021, a précisé le groupe.

CROISSANCE DE 6% EN JUILLET-AOÛT

Adecco prévoyait auparavant une marge d‘exploitation de 4,5% à 5%, un objectif atteint cette année. Dans ses nouveaux objectifs, le groupe a déclaré vouloir parvenir à “une amélioration soutenue de la marge bénéficiaire Ebita”.

“En renforçant le coeur de notre activité et en mettant l‘accent sur l‘innovation numérique, nous allons accélérer la croissance, améliorer notre marge et accroître globalement le retour sur investissement pour les actionnaires”, a déclaré le directeur général, Alain Dehaze, cité dans un communiqué.

Adecco investit davantage dans le numérique car les employeurs sont de plus en plus à la recherche de salariés flexibles, capables de répondre aux fluctuations de la demande et à des missions de plus en plus conçues sous forme de projets.

Les agences de travail temporaire sont considérées comme un bon baromètre de la santé de l‘économie car les employeurs font souvent appel à elles avant de recruter du personnel de façon permanente.

L‘annonce de la nouvelle stratégie d‘Adecco survient alors que la croissance du groupe a été inférieure à celle de ses concurrents comme Randstad et ManpowerGroup au deuxième trimestre.

Adecco a enregistré une croissance organique de son chiffre d‘affaires, ajustée des effets de calendrier et de change, de 6% en juillet-août, tandis que l‘activité au mois de septembre évolue au même rythme.

“Nous voyons les nouveaux objectifs comme une bonne nouvelle, en particulier la réduction du ratio des coûts”, a déclaré Marco Strittmatter, analyste chez Zürcher Kantonalbank. (Bertrand Boucey et Claude Chendjou pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below