21 septembre 2017 / 15:34 / il y a 3 mois

Le fondeur GlobalFoundries réclame à l'UE une enquête sur TSMC-source

BRUXELLES, 21 septembre (Reuters) - Le fondeur américain GlobalFoundries a demandé aux autorités européennes de la concurrence d‘ouvrir une enquête sur le taïwanais TSMC , numéro un du marché, qu‘il accuse de pratiques déloyales, a-t-on appris de source sectorielle.

Les fondeurs sont des sous-traitants des fabricants de semi-conducteurs. TSMC contrôlait 58% du marché en 2016, selon les estimations du cabinet IC Insights, et il était aussi le troisième fabricant mondial de semi-conducteurs en termes de ventes derrière Samsung et Intel.

GlobalFoundries a déclaré à la Commission européenne que TSMC avait recours de manière déloyale à des primes de fidélité, des clauses d‘exclusivité, des rabais voire des pénalités pour décourager ses clients de se tourner vers la concurrence, a dit la source.

Ces pratiques, mises en oeuvre depuis plusieurs années, se sont renforcées lorsqu‘un produit lancé par GlobalFoundries a commencé à lui attirer de nouveaux clients, a ajouté cette source.

TSMC, qui a pour clients Apple, Qualcomm, Intel, Huawei, Sony et Texas Instruments , rejette ces accusations.

Les autorités européennes ont refusé de s‘exprimer sur le sujet.

GlobalFoundries, propriété d‘un fonds public d‘investissement d‘Abou Dhabi, compte parmi ses clients STMicroelectronics, Qualcomm, Broadcom ou encore Advanced Micro Devices. (Foo Yun Chee; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below