21 septembre 2017 / 12:03 / il y a un mois

Berlin dément favoriser une fusion de Commerzbank avec BNP Paribas

BERLIN, 21 septembre (Reuters) - Le gouvernement allemand a démenti jeudi les affirmations de presse selon lesquelles il favoriserait une fusion de Commerzbank avec BNP Paribas.

Il a ajouté qu‘aucune négociation n‘avait été ouverte sur une cession de la participation de 15% de l‘Etat fédéral allemand dans la deuxième banque d‘Allemagne.

“L‘article (du magazine) Wirtschaftswoche n‘est pas correct. Il n‘y a aucune négociation et nous n‘avons mandaté aucune banque d‘investissement”, écrit le ministère allemand des Finances dans un communiqué.

Il a ajouté que rien ne pressait, de son point de vue, concernant une cession de cette participation et que son objectif était de parvenir à un bon accord pour le contribuable allemand.

L‘article de Wirtschaftswoche a contribué jeudi matin à la hausse du titre Commerzbank en Bourse de Francfort, où il prenait encore 3,6% à 11,23 euros à 11h55 GMT.

L‘Etat allemand doit vendre sa participation au prix minimum de 18 euros par action pour ne pas subir de perte sur son investissement. (Michael Nienaber; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below