19 septembre 2017 / 10:11 / dans un mois

TAUX-Forte demande pour les emprunts portugais après le relèvement de S&P

PARIS, 19 septembre (Reuters) - Les rendements des obligations d‘Etat du Portugal continuent de chuter mardi, les investisseurs étant plus enclins à acheter de la dette portugaise après le relèvement de la note du pays par Standard and Poor’s (S&P).

L‘agence de notation a relevé vendredi la note de crédit du Portugal, de “BB+” à “BBB-”, conservant une perspective stable pour prendre en compte l‘amélioration de l‘économie et de la situation budgétaire du pays.

S&P est la première des grandes agences à sortir la dette portugaise de la catégorie des investissements à risque dans laquelle elle se trouvait depuis la crise de la dette en janvier 2012.

Le rendement de l‘emprunt d‘Etat portugais à 10 ans baisse mardi de près de 5 points de base, à 2,369%, son plus faible niveau depuis décembre 2015. Il évoluait encore à plus de 2,8% avant les annonces de S&P vendredi.

Le coût des emprunts portugais se rapproche ainsi de celui des plus grands voisins du sud de l‘Europe, mieux notés par les agences d‘évaluation financière.

L‘écart de rendement, ou “spread”, entre le taux portugais à 10 ans et son homologue italien de même échéance s‘est réduit à des niveaux jamais vus depuis le début de la crise de la dette en zone euro en 2010-2012.

Il est désormais de 39,30 points de base, soit le plus faible écart enregistré depuis le printemps 2010. Le spread était de l‘ordre de 210 points de base en début d‘année.

“Cela traduit la réduction du différentiel de notation et le fait qu‘une certaine prime de risque politique est toujours intégrée dans les obligations souveraines italiennes”, observe Martin van Vliet, stratège chez ING.

Ce dernier prévient néanmoins qu‘en dépit du redressement économique du Portugal, le pays reste plus fragile que l‘Italie sur le marché du crédit en raison de sa dette extérieure.

L‘endettement privé représentait 280% du produit intérieur brut (PIB) du Portugal en 2016.

“Je pense que le rally repose sur de la spéculation concernant l‘intégration éventuelle du Portugal dans des indices de référence”, indique Martin van Vliet.

La plupart des grands indices obligataires fournis par les banques d‘investissement incluent seulement des emprunteurs de première qualité. Une inclusion dans ces indices permet habituellement un nouvel afflux d‘investisseurs et donc une baisse des rendements.

De nombreux fournisseurs d‘indices obligataires requièrent toutefois un classement “investment grade” par au moins deux des trois grandes agences de notation, et le Portugal ne dispose pour l‘instant que d‘une seule notation favorable.

Le pays est noté “Ba1” par Moody’s et “BB+” par Fitch.

Abhinav Ramnarayan; Blandine Hénault pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below