19 septembre 2017 / 07:01 / dans 3 mois

BOURSE-Vivendi monte, HSBC confiant dans la stratégie

PARIS, 19 septembre (Reuters) - Vivendi affiche une des plus fortes hausses du CAC 40 mardi à la Bourse de Paris après le relèvement de la recommandation de HSBC, la banque britannique étant passée à l‘achat sur la valeur en arguant des perspectives d‘amélioration des résultats et de clarification de la stratégie d‘acquisitions du groupe.

Le titre du groupe de médias gagne 0,89% à 21,08 euros à 9h35 alors que le CAC recule de 0,14%.

HSBC a relevé son conseil de “conserver” à “acheter” avec un objectif de cours porté de 18,50 à 24 euros, soit un potentiel de hausse de 14,4% par rapport au cours de clôture de lundi.

“Nous prévoyons que chacune des activités affiche une amélioration des principaux indicateurs de performance (KPI) opérationnelle au cours des prochains trimestres, traduisant les résultats de la stratégie de la direction”, explique la banque britannique.

“Notre opinion est que la stratégie visant à construire un leader des contenus et des médias autour de la musique, de la publicité et de la télévision payante, renforcée par plusieurs investissements, commence à porter ses fruits”, poursuit HSBC.

Elle retient des résultats semestriels publiés fin août les bons résultats d‘UMG, la branche musique du groupe, et l‘amélioration de la rentabilité liée à la restructuration de Canal+.

“Havas a été touché par le gel soudain du marché publicitaire mais nous y voyons un facteur plus cyclique que structurel”, ajoutent les analystes à propos de la filiale publicitaire, en cours de rachat à 100%.

Ils jugent également que les tensions créées par les prises de participations de Vivendi dans Telecom Italia, Mediaset et Ubisoft suscitent une attention exagérée, ces investissements ne représentant selon leurs estimations que 4,80 euros dans la valeur de l‘action avec un risque de dépréciation limité.

HSBC estime également que le lancement de l‘offre publique sur les minoritaires de Havas, le 21 septembre, et l‘assemblée générale d‘Ubisoft, le lendemain, pourraient fournir à Vivendi l‘occasion de faire le point sur ses intentions en matière d‘acquisitions, et que les spéculations sur une possible mise en Bourse d‘UMG pourraient soutenir le cours.

La banque valorise UMG à 14 milliards d‘euros, contre 9,5 milliards dans sa précédente estimation.

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below