18 septembre 2017 / 11:09 / il y a un mois

Hansson (BCE) veut élargir le débat au-delà des achats d'actifs

par Balazs Koranyi et David Mardiste

TALLINN, 18 septembre (Reuters) - La Banque centrale européenne devrait envisager un large éventail de mesures en prévision de la normalisation de sa politique monétaire plutôt que de se concentrer sur les modalités de la réduction de ses rachats d‘actifs, a dit Ardo Hansson, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, à Reuters.

La BCE pourrait ainsi réfléchir à une évolution de son pilotage des anticipations de marché (“forward guidance”) ou à un ajustement de sa politique de réinvestissement, a suggéré le gouverneur de la banque centrale d‘Estonie.

“Nous devons aller au-delà d‘une simple attention excessive portée sur le programme de rachats d‘actifs”, a dit Ardo Hansson. “Aujourd‘hui, nous lions notre communication aux achats d‘actifs (...) Il y a d‘autres manières d‘être précis qui ne vous lient pas les mains à un seul instrument.”

Les investisseurs devraient accorder moins d‘attention à ces rachats d‘actifs car le caractère accommodant de la politique menée par la BCE repose essentiellement sur la taille de son bilan et d‘autres instruments, a-t-il ajouté.

A ses yeux, la croissance économique dans la zone euro va permettre à la BCE de limiter son soutien monétaire à l‘activité mais cette normalisation sera progressive.

Le conseil des gouverneurs de la BCE débattra de ces sujets lors de sa prochaine réunion de politique monétaire, le 26 octobre.

“Ce que je plaiderais, c‘est en quelque sorte un recalibrage plus large”, a dit Ardo Hansson. “Nous avons un ensemble d‘instruments qui sont déjà mobilisés. Et peut-être quelques-uns que nous pourrions ajouter sur la table pour les prendre en considération.”

“Il y a différentes opérations de refinancement et les détails du pilotage des anticipations pourraient être plus précis au sujet des taux d‘intérêt”, a-t-il poursuivi.

LA REDRESSEMENT DE L‘INFLATION NE DÉPEND PAS QUE DE LA BCE

Selon lui, il pourrait être intéressant de débattre d‘une symétrie des indications données aux marchés sur les intentions de la BCE, qui ne se contenterait ainsi plus d‘envisager une augmentation du montant de ses rachats d‘actifs en fonction de l‘évolution des perspectives, mais évoquerait aussi la possibilité de réduire ce montant le cas échéant.

La BCE pourrait également tirer meilleur parti de sa politique de réinvestissement puisqu‘elle dépense déjà des sommes importantes correspondant aux titres inscrits à son bilan arrivés à maturité, sans pour autant beaucoup communiquer sur ces opérations.

“Si nous faisons cela, et c‘est un volet important de la politique menée, mais que nous ne disons à personne à quel point c‘est gros, nous laissons de côté une partie du récit, et la politique paraît moins accommodante qu‘elle ne l‘est en réalité parce qu‘elle reste en partie immergée”, a dit Ardo Hansson.

Les marchés s‘attendent à ce que la BCE ramène de 60 à 40 milliards d‘euros à partir de janvier le montant mensuel de ses achats d‘actifs, entamés en 2015.

“Nous avons acheté pour environ 2.000 milliards d‘euros donc qu‘à la marge il y ait plus ou moins 10, c‘est moins important que le fait d‘avoir ces liquidités excédentaires très importantes qui ancrent la partie la plus courte de la courbe des taux et qui resteront présentes pendant longtemps”, a souligné Ardo Hansson.

Comme la plupart des autres grandes banques centrales dans le monde, la BCE peine à faire remonter l‘inflation vers son objectif d‘une hausse des prix légèrement inférieure à 2%, pour diverses raisons qui vont de la mondialisation de l‘offre et de la demande aux progrès technologiques en passant par les migrations ou la sous-utilisation cachée de certaines capacités sur le marché du travail.

“La réalité économique objective, c‘est que cela va prendre un peu plus de temps (de redresser l‘inflation) pour des raisons que nous ne maîtrisons pas”, a dit Ardo Hansson. (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below