18 septembre 2017 / 05:34 / il y a un mois

LEAD 1-"La servante écarlate" et "Veep" triomphent aux Emmy Awards

par Jill Serjeant

LOS ANGELES, 18 septembre (Reuters) - La série “La servante écarlate” et la comédie politique “Veep” ont obtenu dimanche les prix les plus prestigieux de la 69e édition des Emmy Awards récompensant la télévision américaine, au cours d‘une cérémonie présidée par Stephen Colbert et dont Donald Trump aura été la tête de Turc.

C‘est l‘émission satirique “Saturday Night Live” qui repart avec le plus grand nombre de récompenses - neuf - au terme de sa saison la plus regardée en 23 ans.

Adaptation du roman éponyme de Margaret Atwood écrit en 1985, “La servante écarlate”, qui raconte l‘esclavage sexuel d‘une femme dans une Amérique qui a sombré dans la dictature, a été récompensée du prix de la meilleure série dramatique et de la meilleure actrice pour Elisabeth Moss.

Il s‘agit des premières récompenses décrochées par la plateforme de vidéo à la demande Hulu, qui diffuse la série depuis le mois d‘avril. C‘est même la première fois qu‘une plateforme de vidéo à la demande remporte une récompense aussi prestigieuse.

La série a obtenu au total huit prix, dont celui du meilleur scénariste pour Bruce Miller et du meilleur réalisateur pour Reed Morano.

“Veep”, qui en est à sa sixième saison sur la chaîne HBO et raconte les affres et les ambitions d‘une femme propulsée à la vice-présidence des Etats-Unis, réalise aussi le doublé dans sa catégorie, la comédie, avec les prix de la meilleure série et de la meilleure actrice pour Julia Louis-Dreyfus. C‘est pour cette dernière le sixième Emmy Award consécutif.

LA MINI-SÉRIE “BIG LITTLE LIES” PRIMÉE

Auparavant, l‘animateur Stephen Colbert, bête noire des conservateurs et de Donald Trump, avait donné le ton de la soirée au Microsoft Theater à Los Angeles.

“Quelle année pour la télévision”, s‘est-il exclamé en évoquant des 400 émissions diffusées cette année aux Etats-Unis. “Personne ne pourrait regarder autant le petit écran, à part le président.”

Donald Trump, dont les partisans avaient appelé à boycotter la retransmission de la cérémonie, a reçu virtuellement une récompense, celle du meilleur second rôle comique masculin remise à Alec Baldwin pour son incarnation du président américain sur Saturday Night Live (SNL).

Dans cette soirée très politique, c‘est aussi pour avoir incarné Hillary Clinton sur SNL pendant la campagne électorale de l‘an dernier que Kate McKinnon a été primée, tandis que la production vedette de NBC elle-même a été couronnée meilleure émission de sketch.

Enfin, la mini-série “Big Little Lies” a obtenu cinq prix, dont celui de sa catégorie, celui de la meilleure actrice pour Nicole Kidman et du meilleur réalisateur pour le Franco-Canadien Jean-Marc Vallée.

Parmi les plus grands perdants de cette soirée figurent deux nouvelles séries diffusées sur Netflix : “Stranger Things”, série américaine de science-fiction, a remporté cinq récompenses sur un total de 18 nominations, essentiellement dans des catégories techniques, et la série britannique “The Crown” est repartie avec trois Emmy Awards alors qu‘elle avait 16 nominations. (avec Lisa Richwine; Tangi Salaün et Eric Faye pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below