14 septembre 2017 / 19:36 / dans 9 jours

Trois ex-employées de Google portent plainte pour discrimination

ALBANY, New York, 14 septembre (Reuters) - Trois ex-employées de Google ont déposé plainte jeudi devant un tribunal de San Francisco contre le géant d‘internet pour discrimination salariale.

Leur objectif est de constituer une plainte en action collective de femmes ayant travaillé à Google en Californie au cours des quatre dernières années.

Les trois plaignantes sont une ancienne ingénieure informatique, une ancienne spécialiste en communications et une ancienne directrice qui ont exercé plusieurs fonctions au siège californien de Google à Mountain View.

Elles accusent Google de verser des salaires moins élevés à ses employées et de confier aux femmes des tâches moins susceptibles de donner lieu à des promotions.

Kelly Dermody, avocate des trois plaignantes, a déclaré que Google n‘était pas encore, du point de vue du traitement qu‘il réserve aux femmes qu‘il emploie, “entré dans le XXIe siècle”.

Une porte-parole de l‘entreprise, filiale d‘Alphabet , a réfuté ces accusations. Les décisions de recrutement sont prises par des commissions de recrutement et de promotion et vérifiées afin de “s‘assurer qu‘il n‘y a pas de discrimination de genre”, a déclaré Gina Scigliano. (Daniel Wiessner, Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below