14 septembre 2017 / 06:13 / dans 2 mois

Autoliv songe à une scission en 2 entités cotées

STOCKHOLM, 14 septembre (Reuters) - Autoliv, le leader mondial des airbags et des ceintures de sécurité, a annoncé jeudi qu‘il procèderait à un examen stratégique de ses activités dans le but de se scinder éventuellement en deux entités autonomes.

L‘équipementier automobile suédois voudrait créer deux sociétés cotées, l‘une axée sur la sécurité passive, les airbags par exemple, et l‘autre sur l‘électronique.

“Durant la dernière décennie, notre division Electronique a crû et atteint un stade de maturité proche de notre division Sécurité passive, un leader mondial, et nous avons aujourd‘hui deux divisions distinctes qui réussissent, chacune dotée de ses propres paramètres d‘activité”, explique le directeur général Jan Carlson dans un communiqué, avant une présentation aux investisseurs à Francfort.

“Nous pensons qu‘il est temps de les laisser toutes deux maximiser leur potentiel chacune de leur côté”.

Autoliv ajoute toutefois que rien de garantit que cet examen aboutisse à une quelconque opération et dit aussi qu‘une procédure de scission prendrait autour d‘une année à se réaliser.

Johannes Hellstrom et Niklas Pollard, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below