13 septembre 2017 / 09:35 / dans 2 mois

Centrale de Belleville-EDF dit avoir pris des mesures

PARIS, 13 septembre (Reuters) - EDF a déclaré mercredi avoir proposé un plan d‘action afin de remédier à la dégradation du niveau de sûreté relevée par l‘Autorité de sûreté nucléaire dans la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher).

L’ASN a annoncé le même jour avoir décidé de placer sous surveillance renforcée cette centrale nucléaire "en raison de la dégradation du niveau de sûreté qu’elle constate depuis 2016 sur ce site, et de l’absence d’améliorations notables de la part d’EDF à ce jour". bit.ly/2x02QN8

Chez EDF, on fait valoir qu‘un “plan d‘action” a été soumis à l‘ASN, qui l‘a accepté, visant à “renforcer les processus et (qui) inclut des formations pour éviter les erreurs humaines”.

Dans le communiqué, l‘ASN explique avoir été alertée par une hausse du nombre d‘incidents significatifs enregistrés sur le site l‘an dernier et par une réponse jugée insuffisante de son exploitant.

Le directeur du site a été convoqué par le directeur général de l‘ASN la semaine dernière afin de lui présenter un plan d‘action après une inspection menée par l‘ASN en avril.

La mise sous surveillance renforcée se traduira par des contrôles supplémentaires afin de vérifier la mise en oeuvre du plan d‘action présenté par EDF, qui précise qu‘il n‘aura pas d‘impact sur la production.

Une nouvelle inspection de contrôle aura lieu en 2018. (Bate Felix, Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below