12 septembre 2017 / 09:23 / il y a 8 jours

BOURSE-Carrefour encore à la peine, Kepler pessimiste sur la restructuration

PARIS, 12 septembre (Reuters) - Le titre Carrefour recule à nouveau mardi à la Bourse de Paris, le parcours boursier du géant de la distribution restant déprimé depuis l‘avertissement sur résultats lancé fin août.

Dans une longue note consacrée mardi au groupe, les analystes de Kepler Cheuvreux ont décidé d‘abaisser leur recommandation sur la valeur à “alléger”. Ils avaient placé sous revue leur précédent conseil à l‘achat depuis l‘annonce du “profit warning”.

A 11h20, l‘action Carrefour perd 0,59% à 16,89 euros, quand le CAC 40 progresse de 0,5%. Le titre évolue toujours à des plus bas depuis octobre 2012 et accuse un repli de près de 32% par rapport à son plus haut annuel.

La valeur a ouvert un important gap baissier le 31 août, après que Carrefour a dit prévoir une chute d‘environ 12% de son résultat opérationnel courant en 2017 et a révisé sa prévision de croissance annuelle des ventes. L‘action a chuté de 13,13% sur cette seule séance, soit sa plus forte baisse journalière jamais enregistrée.

Dans la foulée de ces annonces, de nombreux intermédiaires financiers ont abaissé leur recommandation sur le titre, peu rassurés par la perspective d‘un plan de restructuration qui doit être annoncé avant la fin de l‘année par le nouveau PDG Alexandre Bompard.

“Une restructuration complète prendrait trois ans et serait un processus douloureux, avec des effets positifs qui se feraient seulement sentir à partir de la mi-2019”, observent ainsi les analystes de Kepler Cheuvreux dans leur note parue mardi.

Ces derniers estiment que la restructuration des hypermarchés, qui pèsent à hauteur de 40% du résultat opérationnel de Carrefour en France, sera particulièrement difficile.

Les analystes envisagent la mise en gestion locative de 24 hypermarchés et la réduction de 15 autres, avec une renégociation des salaires avec les syndicats, ce qui permettrait d‘améliorer la rentabilité.

Mais, “même si le PDG Alexandre Bompard suit cette voie, nous estimons que les économies générées devront être réinvesties dans les prix et sur le commerce en ligne. Les problèmes de flux de trésorerie ne seront pas résolus à moyen terme, étant donné les investissements nécessaires”, expliquent les analystes de Kepler.

Ils ont abaissé leur prévision de résultat opérationnel pour Carrefour de 14% pour 2017 et de 19% pour 2018 et fixé un objectif de cours à 14,7 euros.

Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below